Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © Photo News

Les centres de test confrontés à plus d'agressivité de la part des voyageurs: “Nous ne sommes pas une agence de voyages”

Plus de 70 % des centres de test affirment avoir subi davantage d’agressions envers leur personnel au cours des dernières semaines, rapporte Domus Medica, une association des médecins généralistes, à VTM Nieuws. Il s’agit principalement d’agressions verbales de la part de personnes qui ont besoin d’un test pour voyager. “Nous comprenons que de nombreuses personnes attendent avec impatience les vacances et que chacun aspire à une vie sans Covid-19. Cependant, nous ne sommes pas là pour entraver ou rendre difficile les déplacements, comme beaucoup le prétendent, mais plutôt pour combattre le Covid.”

  1. “Le lundi 12 juillet, tous les modèles prédisaient un événement extrême”

    “Le lundi 12 juillet, tous les modèles prédisai­ent un événement extrême”

    Le lundi 12 juillet à 00h00, “tous les modèles étaient d’accord. On savait qu’on allait être confronté à un épisode pluvieux extrême dans les Ardennes” et qu’il y aurait des inondations, a affirmé Xavier Fettweis, le directeur du laboratoire de climatologie de l’ULiège, lors de son audition, jeudi, devant la commission d’enquête parlementaire sur les inondations de la mi-juillet.
  2. Les touristes belges considèrent que les règles sont moins bien respectées aux Pays-Bas

    Les touristes belges considè­rent que les règles sont moins bien respectées aux Pays-Bas

    Environ 7 Belges sur 10 qui ont voyagé aux Pays-Bas cet été trouvent que les règles sanitaires contre la propagation du coronavirus sont moins bien respectées qu'en Belgique, ressort-il de la grande étude corona (de Grote Coronastudie) menée par l'université d'Anvers. Plus généralement, la plupart des répondants trouvent que les règles en vigueur à l'étranger sont acceptables et facilement applicables.
  3. Les touristes belges pas découragés par les zones rouges: “Au maximum, une réservation sur dix est annulée”

    Les touristes belges pas découragés par les zones rouges: “Au maximum, une réservati­on sur dix est annulée”

    Ça passe au rouge, on s'arrête? Non. Les Belges ne semblent pas effrayés à l’idée de rejoindre une zone où l’évolution sanitaire impose le code d'alerte le plus élevé. Le constat est partagé par les compagnies aériennes et les agences de voyages qui dénombrent peu de désistements. “Parmi ceux qui ont déjà réservé, au maximum un sur dix va annuler. Les nouvelles réservations sont moins nombreuses.”
  1. Bart De Wever se montre optimiste sur le confédéralisme: “Le moment est venu”

    Bart De Wever se montre optimiste sur le confédéra­lis­me: “Le moment est venu”

    Le président de la N-VA, Bart De Wever, est "optimiste" sur le fait que, dans les années à venir, les esprits vont mûrir en Flandre de telle sorte qu'après les élections de 2024, des étapes vers le confédéralisme seront possibles. "L'appauvrissement de la Flandre par l'immobilisme fédéral deviendra si tangible que plus personne ne pourra nier la lumière du soleil", a déclaré le président de la formation nationaliste flamande, samedi lors d'un rassemblement du parti à l'occasion de la rentrée.
  2. Rentabiliser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes
    Economie

    Rentabili­ser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes

    Maintenant que les taux d’épargne sont bas en permanence, les investissements dans les actions ou fonds qui paient un dividende (élevé), deviennent de plus en plus populaires. Si les résultats d’entreprise sont favorables, les investisseurs perçoivent de l’argent sur base annuelle via ce dividende, sans devoir vendre leurs actions. Il y a 2 options pour investir dans des actions et des fonds d’investissement qui paient des dividendes: le rendement élevé des dividendes et la forte croissance des dividendes. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la différence.
  3. Alternative à la brique? Voici vos options et leur prix
    Livios

    Alternati­ve à la brique? Voici vos options et leur prix

    Vous rêvez d’autre chose que d’une façade en briques? Faites connaissance avec les parements légers. Ils conféreront un aspect unique à votre maison et vous permettront simultanément d’intégrer une épaisse couche d’isolation. Une combinaison parfaite, en rénovation comme en nouvelle construction. Le site de construction Livios donne un aperçu des matériaux qui se prêtent parfaitement à l’exercice.