Illustration
Plein écran
Illustration © Wannes Nimmegeers

Les coiffeurs espèrent rouvrir le 13 février mais jugent les consignes difficilement applicables

Les coiffeurs seront-ils autorisés à rouvrir à partir du 13 février? Le comité de concertation se penchera sur la question ce vendredi. Au sein de la fédération nationale, l’heure est à l’optimisme mais aussi à la prudence. “Nous pensons que le Premier ministre tiendra parole”. Mais les chiffres actuels ne plaident pas forcément en leur faveur... 

  1. Les prêts hypothécaires redeviendront-ils plus chers à partir de l'année prochaine?
    Guide-epargne.be

    Les prêts hypothécai­res rede­viendront-ils plus chers à partir de l'année prochaine?

    Les prêts deviendront-ils plus chers à partir de 2023? En effet, pour les banques, il sera moins intéressant d’accorder des crédits sur base d’une procuration hypothécaire ou d’un mandat hypothécaire flexible. Il se peut donc qu’elles recourent à l’inscription réelle de l’hypothèque ou qu’elles facturent un taux d’intérêt plus élevé. Et les prêts redeviendront-ils plus chers? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Comparaison des packs TV complémentaires : quel prix chez quel opérateur ?
    Montelco

    Comparai­son des packs TV complémen­tai­res : quel prix chez quel opérateur ?

    La télévision linéaire appartient de plus en plus au passé. Grâce aux packs complémentaires, vous pouvez regarder la télévision quand vous le souhaitez et avoir accès aux derniers films et séries en un claquement de doigts. Vous ne manquerez même plus une seconde de football. Évidemment, ce service s’accompagne d’un surcoût. Mais quelles sont les différences entre les différents opérateurs ? Et que recevez-vous en échange ? Montelco l’explique.
  3. Le PTB liégeois veut que Resa intervienne dans le surcoût énergétique pour aider les sinistrés

    Le PTB liégeois veut que Resa intervien­ne dans le surcoût énergéti­que pour aider les sinistrés

    Le conseiller communal PTB Antonio Gomez Garcia a interpellé la majorité PS-MR, lundi soir, lors du conseil communal de Liège. Il s'est fait le porte-parole d'une vingtaine de personnes qui s'étaient rassemblées devant la salle du conseil concernant l'augmentation des coûts de l'électricité pour les sinistrés d'Angleur et de Chênée suite à l'utilisation de chauffages d'appoint et des déshumidificateurs.