Plein écran
© belga

Les congrès de Laurent Louis interdits sur tout le territoire bruxellois

Le gouverneur de Bruxelles, Jean Clement, a pris dimanche soir un arrêté étendant la mesure d'interdiction du Congrès européen de la dissidence organisé par le parti du député Laurent Louis à l'ensemble du territoire bruxellois, a indiqué la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet.

"Pour poursuivre les mêmes objectifs de sécurité et d'ordre public, et prévenir tout rassemblement éventuel ce soir à un autre endroit pouvant causer les mêmes troubles d'ordre public que ceux évoqués dans l'arrêté d'interdiction de la commune d'Anderlecht, le gouverneur faisant fonction de l'Arrondissement administratif de Bruxelles Capitale a, par arrêté et mesure de précaution, étendu l'interdiction à l'ensemble du territoire des 19 communes bruxelloises", a annoncé le cabinet de la ministre.

Les organisateurs de ce congrès ont par ailleurs introduit en urgence un recours contre l'arrêté d'interdiction pris par le bourgmestre d'Anderlecht, Eric Tomas.

La Haute juridiction administrative n'a pas encore rendu son son arrêt mais l'auditeur s'est prononcé en faveur de l'interdiction et a préconisé le rejet du recours, a précisé le cabinet de la ministre.

  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.