De nombreux prix ne sont pas retombés au niveau d'avant l'épidémie (illustration).
Plein écran
De nombreux prix ne sont pas retombés au niveau d'avant l'épidémie (illustration). © ANP

Les courses sont toujours plus chères qu'avant la crise du coronavirus

Le Belge paie toujours plus cher pour certains produits qu'avant la crise du coronavirus, selon une étude de Test Achats relayée mercredi par la Dernière Heure, Sudpresse et les journaux flamands Het Laatste Nieuws et De Morgen. Les prix de certains produits de grandes marques ont même augmenté de près de 10%. Et selon le professeur Gino Van Ossel, c’est en partie de notre faute. “Nous voulons faire nos achats rapidement et en toute sécurité, donc nous ne faisons pas attention au prix de ce que nous mettons dans le caddie”.

  1. Marc Van Ranst plaide pour un commissaire coronavirus au gouvernement

    Marc Van Ranst plaide pour un commissai­re coronavi­rus au gouverne­ment

    Alors qu’ils avaient fait vœu de silence jusqu’à ce lundi inclus en guise de protestation face aux mesures découlant du dernier Conseil national de sécurité, les experts dont Marc Van Ranst ont malgré tout pris la parole ce lundi soir. Au journal de VTM, le virologue tantôt décrié tantôt prophète en son pays a exhorté les négociateurs du futur gouvernement à inclure en leurs rangs un “commissaire coronavirus”.
  2. De Wolf défend les mesures renforcées à Bruxelles face à “2 ou 3 bourgmestres grognons”

    De Wolf défend les mesures renforcées à Bruxelles face à “2 ou 3 bourgme­stres grognons”

    Le bourgmestre d'Etterbeek Vincent De Wolf a défendu dimanche le renforcement des mesures de lutte contre le coronavirus demandé aux mayeurs de la capitale, face aux critiques de "deux ou trois bourgmestres grognons". "Ne nous lançons pas dans des querelles politiques stériles, il y a un danger à juguler, une urgence à prendre des mesures dès lundi", a-t-il exhorté auprès de Belga.
  3. “5.000 voitures” du Vlaams Belang à Bruxelles contre la coalition Vivaldi: “Un succès incroyable”
    Mise à jour

    “5.000 voitures” du Vlaams Belang à Bruxelles contre la coalition Vivaldi: “Un succès incroyable”

    Le Vlaams Belang a organisé dimanche sur la partie flamande du plateau du Heysel une action de protestation contre la mise sur pied d’une majorité fédérale Vivaldi. Le parti d’extrême droite affirme que plus de 5.000 voitures ont fait le déplacement, ce qui équivaudrait à 10.000 personnes. Selon la police, il y aurait eu jusqu’à 4.500 véhicules, avec en moyenne trois à quatre passagers. “C’est un succès incroyable”, a commenté le président du parti, Tom Van Grieken.