Plein écran
Herman De Croo © BELGA

Les députés flamands prêtent serment, Herman De Croo fait ses adieux au parlement

Les 124 élus du parlement flamand ont prêté serment mardi après-midi entre les mains du président ad interim de l'assemblée, Herman De Croo (Open Vld), assisté des deux plus jeunes élus, issus du Vlaams Belang, Adeline Blancqaert et Filip Brusselmans. 

"Je jure d'observer la Constitution": ils l'ont tous dit du premier coup sauf la cheffe de file de Groen Meyrem Almaci, qui a dans un premier temps juré de "respecter la Constitution et de défendre les droits universels de l'homme". Aussitôt rappelée à l'ordre par M. De Croo, Mme Almaci s'est ensuite pliée strictement au protocole de circonstance et à le seule phrase que les élus doivent prononcer.

Le nouveau parlement flamand offre, depuis les élections du 26 mai, la répartition de sièges suivante: 35 pour la N-VA, 23 pour le Vlaams Belang, 19 pour le CD&V, 16 pour l'Open Vld, 14 pour Groen, 13 pour le sp.a et 4 pour le PVDA-PTB qui fait son entrée dans l'assemblée du nord du pays. 

67 des 124 élus sont nouveaux. Le parlement flamand n'a jamais été aussi ouvert aux femmes. Celle-ci représentent 46,7% des députés.  Après les prestations de serment, M. De Croo a cédé le siège de la présidence à Kris Van Dijck (N-VA).  Après 51 ans ou "18.700 jours sans discontinuer" en tant que membre d'un parlement, Herman De Croo s'est dit convaincu que la démocratie parlementaire représentative est le meilleur système qui soit.

Plein écran
Kris Van Dijck et Herman De Croo © BELGA
Plein écran
Meyrem Almaci © BELGA
  1. Les “veuves de l’EI” Tatiana Wielandt et Bouchra Abouallal seraient en Turquie
    Mise à jour

    Les “veuves de l’EI” Tatiana Wielandt et Bouchra Abouallal seraient en Turquie

    Les combattantes belges en Syrie Tatiana Wielandt, 27 ans, et Bouchra Abouallal, 26 ans, ainsi que leurs enfants ne se trouveraient plus en Syrie mais en Turquie, a-t-on appris mercredi au tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles. Leur avocat, Me Walter Damen, avait introduit une action en référé devant ce tribunal exigeant que la Belgique rapatrie ses ressortissants, femmes et enfants, ou tente au moins de le faire, mais cette procédure est maintenant abandonnée.