Plein écran
Pour étudier, travailler ou danser toute la nuit, nombreux sont ceux qui ont recours à des stimulants tels que la cocaïne pour tenir le coup. © getty

Les dérives du culte de la performance

"La cocaïne est de plus en plus évoquée, tant lors de nos permanences téléphoniques qu'en consultation", confirme jeudi Antoine Boucher, chargé de communication de l'ASBL Infor-drogues. D'après le dernier rapport de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, le marché de la cocaïne est en pleine résurgence en Europe, avec Anvers comme principale plaque tournante. Pour l'association basée à Bruxelles, tous les stimulants gagnent en popularité en raison de notre "société de la performance".

"La cocaïne est un stimulant puissant, qui aide à se concentrer. Le contexte de notre société qui est de plus en plus une société de la performance pousse à ce type de consommation", analyse Antoine Boucher.

Le secteur horeca particulièrement touché
"La cocaïne touche des gens dans leur milieu professionnel, pour tenir le coup, travailler plus longtemps. En ce compris dans des métiers intellectuels", relève-t-il. Si le profil de ces individus est très varié, le secteur horeca est particulièrement à risque en raison des cadences imposées, notamment en soirée et la nuit. "Elle circule parfois sans qu'il faille la payer. C'est une manière de faire tenir le personnel."

La poudre blanche est également consommée pendant les loisirs, là aussi dans l'idée d'être performant. "On doit danser toute la nuit par exemple", illustre Antoine Boucher, qui voit une pression sociétale à être au maximum de ses capacités dans toutes les activités que l'on entreprend.

Le succès des amphétamines mais aussi des boissons énergisantes participe à la même dynamique, avec des adeptes différents en fonction de l'image et du prix de chaque produit stimulant.

Drogue de riche
De par de son coût élevé, la cocaïne concerne surtout les classes moyennes et supérieures. "Il faut des moyens pour que le rapport coût-bénéfice soit jugé positif", mais le salaire n'est pas le seul critère, selon Infor-Drogues, qui offre des conseils anonymes à toute personne confrontée aux stupéfiants.

"On nous appelle généralement quand la 'lune de miel' est passée, quand les désavantages de la drogue se font jour: on n'arrive pas à arrêter, ça pompe de l'argent, l'entourage n'en peut plus,...", observe M. Boucher. "Les effets sur la santé ne sont pas visibles rapidement. C'est le cas pour toutes les drogues dont le tabac et l'alcool", met-il en garde.

Le stimulant illicite le plus consommé en Europe
D'après le rapport de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies publié jeudi, la cocaïne est le stimulant illicite le plus consommé en Europe. En 2016, 30.300 patients ont été admis en traitement pour la première fois à la suite de difficultés liées à ce produit, soit plus d'un cinquième de plus qu'en 2014.

De toutes les drogues illégales, c'est le cannabis qui est le plus couramment consommé: 1% des adultes européens en prennent quotidiennement ou presque.

  1. Un cas d’euthanasie devant la justice: des médecins “de bonne foi" dans un "procès irréel et scandaleux”

    Un cas d’euthanasie devant la justice: des médecins “de bonne foi" dans un "procès irréel et scandaleux”

    “Dans ce procès irréel, étrange et honteux, vous devrez juger si quelqu'un est de bonne foi ou non. Voilà de quoi il s'agit dans cette affaire", s'est indigné mercredi Walter Van Steenbrugge, avocat de la défense, au cours de sa plaidoirie en faveur du médecin exécutant. Selon lui, il n'y avait pas d'intention de meurtre vu la bonne foi des médecins. L'avocat soutient aussi que les droits de la défense ont été gravement bafoués.
  1. La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année
    Play

    La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année

    Une nouvelle "Tournée minérale" débutera samedi pour durer un peu plus longtemps que les trois éditions précédentes, le mois de février comptant, en cette année 2020 bissextile, 29 jours. Les dizaines de milliers de participants belges s'engagent à passer le mois sans boire une goutte d'alcool. Organisée par la Fondation contre le cancer, en collaboration avec l'ASBL flamande De DrugLijn, "Tournée Minérale" vise à attirer l'attention sur la problématique de la consommation d'alcool et à soutenir la recherche contre le cancer.
  2. Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Dans le cadre d'enquêtes croisées des autorités judiciaires bruxelloises et brabançonnes, deux individus sans domicile fixe (SDF) sont suspectés du meurtre de quatre autres SDF, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws. Les corps des victimes avaient été découverts fin 2018 et début 2019 à Evere, Schaerbeek et La Hulpe.