Les professeurs des écoles de Courcelles ont des messages à faire passer à leurs élèves
Plein écran
Les professeurs des écoles de Courcelles ont des messages à faire passer à leurs élèves © Facebook Commune de Courcelles

Les écoles de Courcelles réalisent des clips pour leurs élèves: “On pense à eux”

InterviewToutes les écoles en Belgique sont fermées depuis le 16 mars dernier. Cela fait plus d'un mois que les élèves sont restés éloignés des bancs. Confinement oblige. Selon Le Soir, une reprise des cours à partir du 18 mai prochain est envisagée par le Conseil National de Sécurité (CNS). À Courcelles, les écoles ont imaginé une manière ludique pour garder le contact avec les enfants.

Plusieurs écoles de Courcelles ont réalisé des clips musicaux pour leurs élèves. Avec un petit mot d’attention pour eux! “Nous avons un petit message à faire passer. Nous espérons que vous allez tous bien et que vous faites attention à vous. Vous nous manquez beaucoup. Nous avons hâte de vous retrouver. Nous vous faisons plein de bisous... de loin” a voulu exprimer de manière originale le personnel de l’école du Trieu. Le message s’est constitué au fur et à mesure de la vidéo et des petites boules de papier que chacun a déployé devant l’écran de son smartphone.

L’idée est venue de la directrice des écoles du Trieu, de l’Yser et de Souvret Place, Laetitia Vitale: “Nous cherchions un moyen de nous faire voir par eux. Nous gardions contact via Internet, Messenger ou téléphone. Mais il nous manquait de la visibilité. Nous voulions leur dire que nous pensons à eux. Nous avions aussi envie de rire. Car nous rions beaucoup dans nos écoles.”

Différences

Tous ses établissements participent d’ailleurs à l’action même si les enregistrements sont différents. La musique aussi varie: “A chaque école, sa chanson. Celle-ci a été choisie en fonction du profil des écoles. La mélodie pour l’école de Souvret Place s’adresse aux plus petits puisqu’il s’agit d’une école maternelle. Celle de l’Yser est plus écolo. Et pour celle du Trieu, nous avons voulu mettre l’accent sur le lien social.”

L’une des spécificités du concept, c’est que tout le monde est impliqué dans les vidéos: “Les enseignants y apparaissent, mais aussi la dame de charge ou les maîtres spéciaux. Bref, tous ceux qui font partie de la vie des élèves.”

Adhésion

Et il n’a pas été compliqué de les faire adhérer au projet: “Ils étaient tous super contents de faire quelque chose ensemble. Cela fait longtemps qu’ils ne se voient et ne se parlent plus. Ils voulaient aussi montrer qu’ils n’étaient pas affalés dans leurs divans. Et puis, les professeurs sont inquiets pour leurs élèves. Ils ne sont plus au courant de ce qu’il se passe dans leurs maisons. Or, c’est parfois un peu compliqué dans certaines familles.”

Pour ce qui est de l’école du Trieu, il a fallu une bonne dose d’organisation pour arriver au produit final: “Nous nous sommes envoyés plus de 500 messages par Messenger. Certains demandaient s’ils devaient recevoir la boulette de papier à gauche ou à droite. Et plein d’autres choses. Le genre de réactions typiques de professeurs (rires).”

D’autres écoles courcelloises vont se joindre au mouvement dans les jours qui suivent. C’est déjà le cas de celle de la Cité Baille dont vous retrouverez la vidéo ci-dessous.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.

  1. Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs
    Coronavirus

    Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs

    L'annonce des entités fédérées et du fédéral vendredi, ouvrant la possibilité d'organiser camps scouts, stages et activités récréatives pour enfants et jeunes durant les vacances d'été, a dû soulager de nombreux parents, dans un contexte de déconfinement progressif. Rapidement, des questions se posaient cependant sur les stages et activités purement sportifs, qui ne sont pas couverts par la communication de vendredi. Une décision et une communication à ce sujet devraient intervenir au plus tard le 3 juin, a-t-on appris dimanche.
  1. “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    Des dos tournés et des images qui voyagent. L’action symbolique menée par le personnel soignant du CHU Saint-Pierre le 16 mai dernier a été relayée par de nombreux médias étrangers et a trouvé écho jusqu’au Japon. Une haie de déshonneur susceptible d'écorner l’image de Sophie Wilmès? “Sur la scène internationale cela ne devrait pas avoir d’effet majeur”, considère Sandrine Roginsky, professeure en communication politique à l’UCLouvain. “Mais chez nous, cela risque de la suivre, au même titre que l'épisode des kayaks.”
  2. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.