Archive d'illustration
Plein écran
Archive d'illustration © EPA

Les employeurs demandent des sanctions lourdes contre le personnel de santé opposé au vaccin

Mise à jourDans un avis rendu par le Conseil national du travail, les employeurs demandent des sanctions lourdes pour le personnel de santé qui refuserait le vaccin contre le Covid-19, rapporte L'Écho mercredi. Les titres Sudpresse évoquent aussi les positions divergentes des partenaires sociaux dans leurs recommandations sur la vaccination obligatoire des soignants remises vendredi au ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit, ex-sp.a).

  1. Ces soignants contre l’obligation vaccinale: “Le politique doit arrêter de nous infantiliser”

    Ces soignants contre l’obligation vaccinale: “Le politique doit arrêter de nous infantili­ser”

    À l’instar d’autres pays européens, comme la France et l’Italie, la Belgique devrait vraisemblablement instaurer l’obligation vaccinale pour les soignants dans les semaines à venir. C’est en tout cas la volonté du ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke et il existe un accord de principe sur le sujet au sein du gouvernement. Si la majorité du personnel soignant dans notre pays est déjà vaccinée contre le Covid-19, certains refusent encore de se faire piquer, pour diverses raisons. C'est notamment le cas d’une jeune médecin travaillant dans un hôpital wallon et d’une infirmière au Chirec Delta à Bruxelles. Cette dernière a d’ailleurs écrit une lettre ouverte au ministre Vandenbroucke (voir ci-dessous) pour lui faire part de son mécontentement.
  2. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.