L’épidémiologiste Boudewijn Catry et le biostatisticien Geert Molenberghs se sont penchés sur les statistiques du coronavirus en Belgique, dressant ainsi cinq constats.
Plein écran
L’épidémiologiste Boudewijn Catry et le biostatisticien Geert Molenberghs se sont penchés sur les statistiques du coronavirus en Belgique, dressant ainsi cinq constats. © Photo News

Les experts sur la hausse des indicateurs: “Pas dramatique, mais Bruxelles entraîne le reste du pays dans sa chute”

Doit-on s’inquiéter de la hausse des chiffres du coronavirus constatée depuis un certain temps maintenant dans notre pays? Selon les derniers chiffres fournis par Sciensano, les contaminations, mais également les admissions à l’hôpital, augmentent lentement mais sûrement. Le danger vient-il de Bruxelles, où la vaccination est à la traîne? Est-ce la faute des jeunes, qui ramènent le virus au pays après un séjour à l'étranger? L’épidémiologiste Boudewijn Catry et le biostatisticien Geert Molenberghs se sont penchés sur les statistiques, dressant ainsi cinq constats.

  1. Près de 30 hospitalisations et deux décès en moyenne par jour
    mise à jour

    Près de 30 hospitali­sa­ti­ons et deux décès en moyenne par jour

    Entre le 21 et le 27 juillet, il y a eu en moyenne 29,7 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 14% par rapport à la période de référence précédente, ressort-il du rapport épidémiologique de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mercredi à l’aube. Au total, 309 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19 (+16%), dont 94 patients traités en soins intensifs (+8%).