Plein écran
La fête était déjà belle l'année dernière © Commune Courcelles

Les Fééries de Courcelles présentent quelques nouveautés: “On espère attirer plus de monde”

InterviewC’est devenu une tradition dans la région de Charleroi. La commune de Courcelles organise ses Fééries. Autrement dit, son marché de Noël. Plusieurs nouveautés agrémenteront l’édition de cette année qui démarre ce vendredi dès 18 heures avec le DJ équatorien, Renato Marquez, en tête d’affiche.

“Par rapport aux années précédentes, nous avons voulu développer notre offre culturelle.” C’est ce que l’organisateur des Fééries de Courcelles et échevin des Fêtes de la commune, Joël Hasselin, nous a expliqué. “Il y aura des concerts pop-rock, de jazz, mais aussi une soirée ‘Belgitude’ avec le DJ des Gauff’ au Suc’ et le groupe de la région, Beverly Pils. Humour et entrain garantis. Sinon, il y aura aussi une soirée cubaine. L’ambassadrice de Cuba en Belgique sera d’ailleurs présente.”

Les enfants ne seront pas oubliés: “Il y aura une boum exclusivement pour eux. Une parade de personnages de dessins animés est aussi prévue.” La décoration sera fascinante pour les plus petits: “On dénombrera une quinzaine de personnages de Noël qui mesureront entre deux et trois mètres de haut.”

Comme chaque année, une patinoire de 220 mètres carré sera sur place. Mais le concept sera encore davantage développé : “La patinoire sera habillée de sons et de lumières.”

Prix

Un des gros avantages de l’événement, c’est qu’il sera majoritairement gratuit : “Seul le spectacle de l’humoriste Sum et la soirée jazz seront payants. Mais le prix sera très démocratique. Il ne s’élèvera qu’à 5 euros.”

Parmi les autres nouveautés, le bar proposera plusieurs bières spéciales et quatorze chalets artisans seront là pour vous sustenter. Il n’y en avait que dix l’année dernière. C’est pourquoi les attentes de Joël Hasselin sont assez élevées pour 2019: “Si nous atteignions la barre des 16.000 visiteurs, nous serions contents. Mais nous espérons plus.” Lors de l’édition 2018, 15.000 badauds s’étaient à la place Roosevelt tout au long des trois semaines.

Pour plus d’informations sur le programmes des festivités, il vous suffit de consulter la page Facebook intitulée “Commune de Courcelles”

  1. Un cas d'euthanasie devant les assises: “Les médecins n'ont pas respecté la procédure”

    Un cas d'euthana­sie devant les assises: “Les médecins n'ont pas respecté la procédure”

    Les trois médecins accusés d'avoir empoisonné une femme de 38 ans qui avait sollicité l'euthanasie en 2010 n'ont pas respecté les conditions et la procédure de la loi sur l'euthanasie, a fait savoir le représentant du ministère public dans son acte d'accusation. Le médecin qui a effectué l'euthanasie n'a pas agi dans les règles et les deux autres n'étaient pas indépendants à l'égard de la patiente, a-t-il expliqué vendredi devant la cour d'assises de Flandre orientale.
  2. Les frais d’avocats de Stéphane Moreau couverts à un million d’euros, son salaire garanti pour 250.000
    Mise à jour

    Les frais d’avocats de Stéphane Moreau couverts à un million d’euros, son salaire garanti pour 250.000

    Le salaire de Stéphane Moreau, ex-administrateur délégué de Nethys, filiale de l’intercommunale Enodia, est garanti pour 250.000 euros, tandis que sa défense en justice l’est à hauteur d’un million d’euros, selon les termes d’un contrat d’assurance dont il bénéficie, rapporte vendredi la RTBF. Celui-ci couvre “les administrateurs et dirigeants passés, actuels et futurs d’Enodia” et a été souscrit le 18 juillet 2017.