Manifestation de Femmes de Mars pour la Journée internationale des droits des femmes à Charleroi
Plein écran
Manifestation de Femmes de Mars pour la Journée internationale des droits des femmes à Charleroi © M.H.

Les femmes libèrent leur parole à Charleroi: “On m’a intimé l’ordre de baisser les yeux”

ReportageComme chaque année, le 8 mars, la plateforme citoyenne carolo, Femmes de Mars, organise une manifestation dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes. Cette année est particulière. Tout d’abord, Femmes de Mars a répondu à l’appel à la grève nationale du Collecti.e.f 8 maars. Ensuite, il y a eu deux attroupements pour le prix d’un.

  1. Aude est féministe radicale et fière de l’être, elle explique pourquoi son combat est important

    Aude est féministe radicale et fière de l’être, elle explique pourquoi son combat est important

    Ce lundi 8 mars, pour la Journée internationale des droits de la femme, nous avons parlé à Aude Gaspar alors qu’elle se rendait à une manifestation à vélo à Bruxelles qui a rassemblé près de 200 personnes. L’occasion de revenir avec elle, jeune Liégeoise qui se revendique “féministe radicale”, sur ce qui la pousse à se battre tous les jours pour les droits des femmes notamment.
  1. Libération publie la lettre d'un violeur et suscite l’indignation: “Incompréhensible et dégueulasse”

    Libération publie la lettre d'un violeur et suscite l’indignation: “Incompré­hen­si­ble et dégueulas­se”

    Le journal Libération est vivement critiqué pour avoir publié et mis autant en avant ce lundi 8 mars, journée internationale des droits des femmes, la longue lettre d’un jeune homme qui reconnaît avoir violé son ex au moment de leur rupture. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses militantes féministes montent au créneau pour dénoncer un choix éditorial “incompréhensible et dégueulasse”. “Réfléchissez à votre responsabilité”, a lancé l’une d’entre elles.