Plein écran
© belga

Les fonctionnaires conservent l'indemnité de funérailles

L'indemnité pour frais funéraires dont bénéficient certains fonctionnaires ne sera finalement pas supprimée. Les proches de dizaines de milliers de fonctionnaires pensionnés pourront donc encore, après le décès de celui-ci, recevoir l'indemnité visant à couvrir les frais de funérailles, rapportent lundi Het Laatste Nieuws, Het Nieuwsblad et De Standaard.

  1. Affaire Mawda: dix et sept ans de prison requis contre les passeurs, du sursis pour le policier, le procès suspendu
    Mise à jour

    Affaire Mawda: dix et sept ans de prison requis contre les passeurs, du sursis pour le policier, le procès suspendu

    Le procureur du roi, Christian Henry, a requis des peines lourdes contre les deux jeunes Irakiens poursuivis dans le cadre de l’affaire Mawda pour entrave méchante à la circulation, avec circonstance aggravante de décès, et rébellion armée. Le chauffeur présumé de la camionnette encourt dix ans, en état de récidive, et son convoyeur présumé sept ans de prison ferme. Après les plaidoiries de l’avocat du policier poursuivi et de l’avocat de l’État belge, le tribunal correctionnel de Mons a suspendu l’audience. Celle-ci reprendra le 10 décembre avec les plaidoiries des avocats des deux détenus.
  2. Quinze personnes en correctionnelle pour fraude au C4

    Quinze personnes en correction­nel­le pour fraude au C4

    Quinze personnes, soupçonnées d'avoir organisé une gigantesque fraude à la sécurité sociale, ont été renvoyées jeudi devant le tribunal correctionnel, sur décision de la chambre du conseil de Bruxelles. Ces personnes sont désormais prévenues d'avoir produit, entre 2006 et 2011, de faux C4 afin de permettre à d'autres de toucher des allocations de chômage. Au total, 2.996 assujettissements frauduleux à la sécurité sociale ont été dénombrés et la fraude au préjudice de l'ONSS est estimée à dix millions d'euros.
  3. Affaire Cools: le parquet demande l'extradition de Cosimo Solazzo

    Affaire Cools: le parquet demande l'extradi­ti­on de Cosimo Solazzo

    Cosimo Solazzo, condamné en Belgique pour avoir participé à l’assassinat du ministre d’État André Cools en 1991, a été placé sous surveillance électronique à son domicile en Italie suite à son arrestation intervenue dans le cadre d’un mandat européen, annonce l’Avenir. Il avait été condamné en 2004 à une peine par défaut de 20 ans de prison par la cour d’assises de Liège. Le parquet général de Liège a demandé son extradition.
  1. Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020
    Play

    Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020

    25 novembre
  2. Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes
    Play

    Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes

    25 novembre