Les habitants du Brabant flamand, comme ici à Louvain, doivent absolument garder un masque sur eux.
Plein écran
Les habitants du Brabant flamand, comme ici à Louvain, doivent absolument garder un masque sur eux. © Photo News

Les habitants du Brabant flamand doivent garder un masque sur eux à tout moment

Le gouverneur du Brabant flamand, Lodewijk De Witte, a décidé d'imposer aux habitants de sa province de disposer d'un masque à tout moment, a-t-il fait savoir vendredi. Cela afin d'éviter les tergiversations des citoyens qui se réfugient derrière l'excuse de ne pas être munis d'un masque buccal pour ne pas devoir en porter dans les endroits où cela est rendu obligatoire par des mesures fédérales ou communales. 

  1. La crise a eu un impact positif sur le gaspillage

    La crise a eu un impact positif sur le gaspillage

    La crise sanitaire a eu un impact positif sur le gaspillage alimentaire, qui a nettement baissé, selon une enquête d'Euroconsumers, la coupole européenne des associations de consommateurs dont Test Achats fait partie, auprès de 7.000 personnes dans plusieurs pays. Ainsi, 65% des répondants n'ont presque pas jeté de nourriture pendant le confinement et ce, grâce à une meilleure planification des repas et des courses et l'augmentation générale des préparations et prises de repas à la maison, contre 72% auparavant.
  2. Le groupe PS Zanola à Anderlues dénonce l’opacité de comptes bancaires
    Exclusif

    Le groupe PS Zanola à Anderlues dénonce l’opacité de comptes bancaires

    À Anderlues, la situation politique devient inextricable. La semaine dernière, la police a dû intervenir lors du conseil communal prévu. Un citoyen voulait s’installer dans la salle dont la capacité était limitée suite aux mesures de distanciation sociale prônées pour limiter la propagation du coronavirus. Il a été arrêté. Dans la foulée, le groupe politique d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC) et le groupe Parti Socialiste (PS) Zanola qui s’est séparé de facto de la majorité en place ont quitté les lieux. Ce qui a eu pour conséquence d’annuler la séance du jour faute de quorum atteint. Aujourd’hui, les quatre contestataires socialistes repassent à l’attaque.
  3. Une récompense de plusieurs milliers d’euros pour la propreté à Charleroi

    Une récompense de plusieurs milliers d’euros pour la propreté à Charleroi

    Cela fait plusieurs années maintenant que la Ville de Charleroi décerne un Prix de la Propreté. Cette année, il n’en va pas autrement même si le coronavirus a perturbé le déroulement habituel de l’opération. L’objectif est évidemment de rendre tant que faire se peut la cité plus propre. Car c’est un secret de Polichinelle que les détritus ou autres sacs-poubelles non homologués jonchent régulièrement certains endroits publics du Pays Noir.
  4. Séparation, maladie, faillite: comment le coronavirus a précipité sa chute dans la pauvreté
    témoignage

    Séparation, maladie, faillite: comment le coronavi­rus a précipité sa chute dans la pau­vreté

    Près d’un million de Flamands vivent aujourd’hui dans la pauvreté. Avec la crise sanitaire, on estime que 200.000 personnes viendront s’y ajouter. Nos confrères de Het Laatste Nieuws on rencontré An, une mère aujourd'hui célibataire qui dépend de l’aide sociale. “Jusqu’à il y a quatre ans, mon mari et moi voyagions deux fois par an avec nos trois enfants", a-t-elle raconté. “Ce n’est que lorsque mes économies ont été épuisées que j’ai osé aller au CPAS. J’ai 48 ans, qui va m’engager?”
  1. Tentative d'évasion par hélicoptère: la société de location et la pilote se constituent parties civiles

    Tentative d'évasion par hélicoptè­re: la société de location et la pilote se constitu­ent parties civiles

    La société de location d'hélicoptères et la pilote qui ont été victimes vendredi dernier d'un détournement, ont décidé de se constituer parties civiles dans l'instruction judiciaire en cours, ont-ils fait savoir mardi à l'agence Belga. Ils demandent également à la presse de respecter leur quiétude et leur droit à la vie privée, renvoyant à leur avocat John Maes pour toute question éventuelle.
  2. Marc Van Ranst au tribunal, accusé de détruire l'économie: “Cette affaire est particulièrement ridicule”

    Marc Van Ranst au tribunal, accusé de détruire l'économie: “Cette affaire est particuliè­re­ment ridicule”

    Marc Van Ranst a dû comparaître ce lundi matin devant un tribunal civil à Malines après une plainte de l’entrepreneur flamand Rudi De Kerpel, qui accuse le virologue de porter préjudice à l’économie avec ses déclarations qu’il juge “irréfléchies.” L’affaire a néanmoins été reportée lors de la séance d’ouverture et sera examinée sur le fond le 3 novembre prochain. Selon Marc Van Ranst, cette action en justice n’a qu’un seul objectif: lui faire perdre son temps.