Le site Notre-Dame du Centre hospitalier de Wallonie picarde (ChWapi) à Tournai.
Plein écran
Le site Notre-Dame du Centre hospitalier de Wallonie picarde (ChWapi) à Tournai. © Google Street View

Les hôpitaux de Tournai refusent de faire respecter l’obligation vaccinale de son personnel soignant

Le directeur du Centre hospitalier de Wallonie picarde (ChWapi) à Tournai a annoncé mardi qu'il refuserait, jusque mars 2022, de respecter l'obligation de faire vacciner son personnel soignant. Cette mesure concerne 70 des 1.200 soignants qui travaillent sur trois sites à Tournai. Le directeur justifie sa décision par un manque de personnel alors que les admissions en soins intensifs "Covid" progressent. 

  1. La tenue du BSF à nouveau compromise pour l’été 2022

    La tenue du BSF à nouveau compromise pour l’été 2022

    Il n’y aura a priori pas de Brussels Summer Festival (BSF) l’été prochain, l’ASBL Brussels Expo ne souhaitant pas engager des frais pour son organisation et se risquer à couvrir le coût d’une nouvelle annulation, selon une information de BX1 diffusée mardi en fin de journée. La tenue du festival est encore à l’étude en fonction de la situation sanitaire, a réagi en soirée le cabinet du bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS), qui se refuse encore à parler officiellement d’annulation.
  2. Près de 700 fonds d'investissement en Belgique: comment faire le meilleur choix?
    Guide-epargne.be

    Près de 700 fonds d'investis­se­ment en Belgique: comment faire le meilleur choix?

    Ceux qui investissent leur argent, pourraient bien obtenir un rendement considérable. Mais est-il vrai que les jeunes ont intérêt à investir dans un fonds d’investissement dynamique et que les personnes plus âgées ont intérêt à investir dans un fonds défensif? Quelles sont les différences entre ces fonds? Et comment devez-vous vous y prendre? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quelles options vous disposez.
  1. La femme qui a été poussée sur les rails du métro rompt le silence: "Mon rétablissement prendra beaucoup de temps, mais j’y crois”

    La femme qui a été poussée sur les rails du métro rompt le silence: "Mon rétablisse­ment prendra beaucoup de temps, mais j’y crois”

    “Mon rétablissement prendra beaucoup de temps et il sera difficile de faire des progrès. Mais j’y crois”. C’est ce que confie la femme de 54 ans qui a subi de multiples fractures lorsqu’elle a été volontairement poussée sur les rails du métro à Bruxelles il y a une semaine et demie par Benjamin P. Ines Z. a subi de multiples fractures suite à sa chute violente.