Il ne reste plus rien de l'avant du véhicule, dont le moteur a été éjecté à une cinquantaine de mètres lors de l'explosion.
Plein écran
Il ne reste plus rien de l'avant du véhicule, dont le moteur a été éjecté à une cinquantaine de mètres lors de l'explosion. © BELGA

Les images du blindé belge qui a roulé sur un engin explosif au Mali

Le parquet fédéral a ouvert une enquête pour terrorisme après qu'un engin explosif improvisé (IED) eut blessé légèrement deux militaires belges au Mali le 1er janvier, a indiqué lundi le capitaine de vaisseau Carl Gillis, responsable de la division Opérations de la Défense. "Nous avons fourni toutes les informations au parquet fédéral qui va envoyer une commission rogatoire sur place.” Par ailleurs, la Défense a partagé des images du véhicule belge après l’explosion, dont l’avant a été complètement détruit.