Plein écran
© Photo News

Les masques commandés par la Défense n'ont pas besoin des filtres de Koen Geens

Les 22 millions de filtres commandés par le ministre Koen Geens n'iront pas dans les 18 millions de masques commandés, eux, par le ministre de la Défense Philippe Goffin, relève dimanche RTL Info.

Ces masques, qui seront fournis par une entreprise flamande et une société d'import-export basée au Grand-Duché de Luxembourg, sont attendus le 24 mai à la caserne de Peutie.

Problème, selon RTL Info, les filtres et les masques ne sont pas compatibles. "Les filtres commandés par Koen Geens ne sont pas destinés à compléter les masques commandés par la Défense. Ces derniers n'ont pas besoin de filtre", a toutefois précisé le ministre de la Défense. 

"Les filtres viennent en renfort des masques artisanaux fait par les citoyens. Il faut bien distinguer les uns des autres. Les masques commandés par la Défense sont autonomes. Nous n'avons jamais eu le souhait de fournir à chaque citoyen un masque compatible avec les deux filtres donnés en parallèle", a ajouté Philippe Goffin. 

  1. Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoires

    Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoi­res

    Le principal suspect dans l'enlèvement d'un enfant limbourgeois de 13 ans, Khalid Bouloudo, 45 ans et originaire de Maaseik, a déjà été condamné pour son passé d'islamiste radical. Il avait écopé de dix ans de prison en première instance, mais la cour d'appel de Bruxelles a revu cette condamnation en mai 2019 à trois ans de prison avec sursis, couplés à une période probatoire de cinq ans. Malgré ces conditions, il semble que le quadragénaire ait disparu des radars et ait continué à recruter des extrémistes afin de monter cette récente prise d'otages.