David Clarinval, le ministre des Indépendants et des PME
Plein écran
David Clarinval, le ministre des Indépendants et des PME © BELGA

Les mécanismes de droit passerelle prolongés et amplifiés

Le Conseil des ministres a validé vendredi la prolongation du droit passerelle jusqu'au 31 décembre et le doublement des montants du droit passerelle de crise, annonce dimanche le ministre des Indépendants et des PME, David Clarinval (MR), par voie de communiqué. 

  1. Seules quatre des 25 notifications européennes EFAS concernaient la Wallonie
    Mise à jour

    Seules quatre des 25 notificati­ons européen­nes EFAS concernai­ent la Wallonie

    Seules quatre des 25 notifications reçues par le Service public wallon Mobilité et Infrastructures (SPW MI) de la part du système européen de prévision de crues, European Flood Awareness System (EFAS) à propos des fortes précipitations qui ont frappé plusieurs régions d'Europe et provoqué des inondations meurtrières dans le sud de la Belgique concernaient spécifiquement la Wallonie.
  2. Il devient échevin avant de voter contre la plupart des points de la majorité: “Ils nous ont bernés”
    Mise à jour

    Il devient échevin avant de voter contre la plupart des points de la majorité: “Ils nous ont bernés”

    Avec 14 sièges sur 23 contre neuf pour le parti Anderlues J’y Crois (AJC), le Parti Socialiste (PS) détient une majorité au Conseil Communal. Mais cela fait plusieurs années que cette majorité n’en a plus que le nom. Suite à des dissensions internes, un groupe de quatre élus socialistes (le groupe PS Zanola) a fait cause commune avec AJC. Mais la situation vient d’évoluer.
  3. Bouchez sur les pressions du PS et Ecolo: “Assez surréaliste de proposer sa démission un jour comme aujourd’hui”
    Play
    grève de la faim

    Bouchez sur les pressions du PS et Ecolo: “Assez surréalis­te de proposer sa démission un jour comme aujourd’hui”

    Interrogé sur la Première ce mardi matin sur le dossier des sans-papiers grévistes de la faim à Bruxelles, le président du MR Georges-Louis Bouchez a dénoncé les pressions exercées par le PS et Ecolo. Pour rappel, le deux partis ont indiqué lundi qu’ils quitteraient le gouvernement fédéral si un gréviste de la faim venait à décéder.