Philippe Devos, président de l’Absym.
Plein écran
Philippe Devos, président de l’Absym. © Photo News

Les médecins flinguent la gestion belge de la crise

“Les dégâts ne sont pas dus qu’au virus lui-même”. “La Belgique est encore plus compliquée qu’une lasagne,  c’est un rubik’s cube”. “Les patients ne sont pas des idiots.” Les syndicats de médecins, auditionnés vendredi par la commission spéciale Covid de la Chambre, ont jugé très sévèrement la gestion de la crise du coronavirus par la Belgique.

  1. Le fils du vaccinologue Pierre Van Damme organise une grande “fête de la libération” en juin

    Le fils du vaccinolo­gue Pierre Van Damme organise une grande “fête de la libération” en juin

    Un déconfinement de la Belgique est envisagé à “l’horizon avril ou mai”, a annoncé Alexander De Croo ce lundi. Ces futurs assouplissements seront sans aucun doute bien accueillis par la population et notamment les jeunes. Pour fêter un retour à une forme de normalité, un grand “festival de la libération” est prévu les 26 et 27 juin prochains par “Route du Soleil” et “TAGMAG”. Parmi les organisateurs, on retrouve Tom Van Damme, 25 ans, fils du célèbre vaccinologue Pierre Van Damme.
  2. Rassemblements à Bruxelles: la police sanctionnera les récalcitrants

    Rassemble­ments à Bruxelles: la police sanctionne­ra les récalci­trants

    Le bois de la Cambre et plusieurs autres parcs bruxellois ont été le théâtre d’importants rassemblements ces derniers jours en raison des températures printanières et d'un soleil radieux. Ils n’avaient pas ou peu été sanctionnés par la police, sur demande du bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, lequel avait demandé aux forces de l’ordre de faire preuve de discernement. “Mais le virus est loin d’avoir disparu”, a rappelé l'édile socialiste sur Twitter ce mercredi soir. Les patrouilles seront dès lors renforcées et les récalcitrants sanctionnés.
  3. Soupçons de fraude aux badges: la Stib mène l’enquête et se constitue partie civile
    Bruxelles

    Soupçons de fraude aux badges: la Stib mène l’enquête et se constitue partie civile

    À la suite d’un article paru samedi dans le journal La Capitale au sujet d’une éventuelle utilisation de badges frauduleux, la société de transport en commun bruxelloise Stib a lancé un audit interne et une enquête, selon une information de Bruzz confirmée mardi à Belga. La Stib a également déposé une plainte auprès du juge d’instruction et s’est constituée partie civile.
  1. La cellule “Coulées de boue” à Courcelles présente des résultats

    La cellule “Coulées de boue” à Courcelles présente des résultats

    La bourgmestre de Courcelles, Caroline Taquin (MR), a initié il y a quelques années, une cellule communale “Coulées de boues”. Cette cellule pilotée par les Échevins de l’Agriculture, Hugues Neirynck (MR) et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme Sophie Renaux (MR), assistés de la médiatrice communale, du conseiller en environnement, des services communaux de l’agriculture et des travaux a été constituée afin d’avoir un diagnostic des problèmes de coulées de boue sur le territoire et des solutions grâce à l’expertise de la cellule GISER (Gestion Intégrée Sol, Environnement, Route) pour planifier les interventions durablement.
  1. Un homme nu poursuivi par des policiers dans les rues de Londres
    Play

    Un homme nu poursuivi par des policiers dans les rues de Londres

    13:27
  2. La lumière du soleil transforme une chute d'eau en “cascade de feu”
    Play

    La lumière du soleil transforme une chute d'eau en “cascade de feu”

    15:29