Dès le 1er octobre, le port du masque ne sera plus obligatoire partout à Bruxelles, entre autres.
Plein écran
Dès le 1er octobre, le port du masque ne sera plus obligatoire partout à Bruxelles, entre autres. © BELGA

Les médecins spécialistes s'inquiètent à leur tour de l’assouplissement des mesures

"La banalisation des mesures anti-coronavirus génère un faux sentiment de sécurité. Leur assouplissement invite au relâchement", déplore vendredi le Groupement des Unions professionnelles belges des médecins spécialistes (GBS), qui met en garde contre une éventuelle "saturation des capacités d'hospitalisation".

  1. Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Cela fait plusieurs semaines maintenant que la propagation du coronavirus progresse à vitesse grand V. Au point qu’aujourd’hui, les hôpitaux sont au bord de la saturation en Belgique francophone! Des mesures contraignantes ont récemment été prises par les différents gouvernements du pays: fermeture de l’Horeca, couvre-feu étendu à Bruxelles et en Wallonie, interdiction de toutes les compétitions sportives amateurs... Mais pour l’instant, le lockdown n’est pas remis au goût du jour. Certaines pratiques commerciales sont, pourtant, en complète contradiction avec les mesures sanitaires les plus élémentaires.

Sondage

Faut-il prolonger la fermeture des écoles?

Faut-il prolonger la fermeture des écoles?

  • Oui, c'est indispensable pour freiner l'épidémie (47%)
  • Non, le retard d'apprentissage est déjà trop important (23%)
  • Oui, mais seulement si l'enseignement à distance est assuré (27%)
  • Sans avis (2%)
2207 votants