Illustration
Plein écran
Illustration © Photo News

Les ménages belges ont perdu en moyenne 1.626 euros durant la crise du coronavirus

Soixante-deux pour cent des Belges disent avoir perdu de l'argent depuis le début de la crise sanitaire, selon un sondage de Test Achats rapporté vendredi par La Libre. Par ménage, la perte s'élève en moyenne à 1.626 euros, a calculé l'organisation de défense des consommateurs.

  1. “Il n'a jamais été dit de ne pas hospitaliser les personnes âgées”, répète Erika Vlieghe

    “Il n'a jamais été dit de ne pas hospitali­ser les personnes âgées”, répète Erika Vlieghe

    "Il n'a jamais été dit qu'il ne fallait pas hospitaliser" les personnes âgées, a réaffirmé Erika Vlieghe, la présidente du GEES - le groupe qui a piloté la sortie du confinement en Belgique -, interrogée sur le sujet, vendredi après-midi, par plusieurs membres de la commission spéciale Covid du parlement wallon. "Est-ce que ça a été mal compris par certains hôpitaux? Certainement. Est-ce qu'on le savait? Non. Mais à l'époque, c'était une guerre contre le chaos", a-t-elle assuré.
  2. “La Wallonie ne doit pas craindre de prendre ses responsabilités”

    “La Wallonie ne doit pas craindre de prendre ses responsabi­lités”

    "Nous ne devons pas craindre de prendre nos responsabilités et d'assurer les compétences dont dépend notre avenir. Les réformes institutionnelles n'ont aucune valeur intrinsèque. Elles ne sont là que pour améliorer le fonctionnement de l'Etat et de ses différentes composantes au service de la qualité de vie des citoyens", a martelé le président du parlement wallon, Jean-Claude Marcourt, samedi, lors des discours officiels des Fêtes de Wallonie.
  3. Préavis de grève chez De Lijn: des actions possibles dès le 9 octobre
    Mise à jour

    Préavis de grève chez De Lijn: des actions possibles dès le 9 octobre

    Les syndicats des transports en commun flamands De Lijn ont déposé un préavis de grève; des actions sont possibles à partir du 9 octobre. Ils protestent contre la privatisation de certaines activités, comme le transport scolaire, et contre des licenciements. “Nous voulons des garanties solides pour les membres du personnel qui ne veulent pas passer dans une entreprise privée”, indiquent jeudi les syndicats.