Illustration.
Plein écran
Illustration. © thinkstock

Les organisateurs de mariages demandent de la clarté

Les organisateurs de mariages demandent de la clarté aux autorités. "Les fêtes de mariage pourront-elles avoir lieu cet été? Seront-elles limitées? Le secteur a vu disparaître ses recettes des mois de mars, avril et mai. Aujourd'hui, 89% des professionnels du secteur disent que leurs missions de juin, juillet et août sont également annulées ou reportées", a souligné Cynthia De Clercq de HL Belgique, l'organisation des prestataires de mariages en Belgique.

  1. La tempête Aurore souffle sur la Belgique: le point dans votre région
    mise à jour

    La tempête Aurore souffle sur la Belgique: le point dans votre région

    En raison de la tempête Aurore, l’IRM a annoncé un code jaune pour l’ensemble du pays entre 5h et 15h. Le code orange s’applique à la Côte. L’IRM met en garde contre de possibles dommages locaux dus au vent. “Aujourd’hui sera une journée orageuse avec d’abord des rafales de vent violentes de 90 km/heure et par endroits un pic de 100 km/heure”, indique le météorologue Frank Duboccage à nos confrères de Het Laatste Nieuws. De nombreux dégâts ont déjà été repertoriés la nuit dernière et ce jeudi matin. On fait le point.
  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Les sinistrés non-assurés peuvent introduire leur demande d’indemnisation à la Région
    Inondations

    Les sinistrés non-as­surés peuvent introduire leur demande d’indemnisation à la Région

    L’arrêté du gouvernement wallon qui sert de base légale à l’indemnisation des sinistrés touchés par les inondations du 14 au 16 juillet et par celles du 24 juillet a été publié ce mercredi au Moniteur belge. Les sinistrés non-assurés entrant dans les conditions d’indemnisation peuvent dès lors introduire leur demande d’aide dès à présent via le formulaire de Demande de réparation de biens disponible sur le site du Service régionale des calamités, indique dans un communiqué le cabinet du ministre-président wallon, Elio Di Rupo.