Plein écran
© photo_news

Les organisations juives dénoncent des dérives antisémites au carnaval d'Alost

Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) et le Forum der Joodse Organisaties (FJO) ont exprimé lundi "leur colère et leur incompréhension face aux marionnettes de juifs au nez crochu et aux coffres remplis d'argent qui ont défilé lors du carnaval d'Alost". Les deux coupoles ont saisi Unia, l'institution interfédérale de lutte contre les discriminations.

"Au mieux c'est un manque de discernement condamnable, particulièrement au vu du contexte de montée de l'antisémitisme dans notre pays et dans le monde, au pire la reproduction de caricatures antisémites dignes de l'époque nazie", ont dénoncé le CCOJB et le FJO dans un communiqué.

"Nous avons signalé ces éléments à Unia et allons prendre contact avec les organisateurs et les autorités compétentes pour accompagner notre dénonciation d'actes concrets pour les années à venir", ont précisé ces associations.

"Carnaval ou pas", ces caricatures "n'ont pas de place en 2019 dans un pays démocratique comme la Belgique", insistent-elles.

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.