photo_news
Plein écran
© photo_news

Les partis francophones sont TOUS d’accord sur un point: il faut maintenir le vote obligatoire

“Nous supprimons le devoir de participation aux élections locales et provinciales”. Ainsi est formulée la mesure, noir sur blanc, à la page 269 de l’accord du gouvernement flamand. Un détail presque. L’information a pourtant vivement alimenté le débat au nord et au sud du pays. Le vote est en effet obligatoire depuis 1893 et, bien que la législation belge fasse figure d’exception à l’échelle européenne et mondiale, les partis francophones soutiennent massivement ce “devoir citoyen”. Tour d’horizon de la classe politique sur la question.