L’administrateur délégué du Voka Hans Maertens.
Plein écran
L’administrateur délégué du Voka Hans Maertens. © Photo News

Les patrons mettent la pression sur les politiques: “Ils doivent aussi fournir des résultats”

Les nouvelles mesures prises par le comité de concertation mènent à un nouveau confinement selon l’organisation patronale flamande Voka. Pour elle, c’est la dernière chance dans la lutte contre le coronavirus, alors que le déroulement de la vaccination est “insuffisant”. “Les autorités demandent beaucoup d’efforts mais elles doivent, elles aussi, fournir des résultats.”

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. La Belgique resserre la vis pour un mois: “Le virus nous a fait redescendre sur terre”

    La Belgique resserre la vis pour un mois: “Le virus nous a fait redescend­re sur terre”

    Face à la situation sanitaire de plus en plus préoccupante, le Comité de concertation a décidé de resserrer la vis afin de freiner la propagation du virus. Les autorités ont notamment pris la décision de refermer les métiers de contact, tels que les coiffeurs. Les écoles vont fermer leurs portes dès lundi, soit une semaine avant les vacances, à l'exception des maternelles. Les magasins non essentiels pourront en revanche garder portes ouvertes, mais uniquement sur rendez-vous. Enfin, la bulle sociale de 10 personnes en extérieur est réduite à 4 contacts. La Belgique prend donc une pause pascale d’un mois, sans pour autant repasser en confinement strict.
  1. Des heurts lors de la manifestation à Bruxelles: la police a eu recours au canon à eau et aux gaz lacrymogènes, une vingtaine d’arrestations
    Mise à jour

    Des heurts lors de la manifesta­ti­on à Bruxelles: la police a eu recours au canon à eau et aux gaz lacrymogè­nes, une vingtaine d’arrestations

    Une manifestation contre les mesures sanitaires s'est tenue ce dimanche après-midi à Bruxelles. Baptisé "Marche pour la Liberté Acte 2", ce nouveau rassemblement entendait capitaliser sur le succès de la première "Marche Nationale" du 21 novembre dernier qui avait réuni près de 35.000 participants. La marche a été émaillée de débordements. La police a eu recours au canon à eau et aux gaz lacrymogènes pour disperser les perturbateurs.
  2. La ministre Van der Straeten rejette la prolongation de deux réacteurs nucléaires après 2025

    La ministre Van der Straeten rejette la prolongati­on de deux réacteurs nucléaires après 2025

    La ministre de l'Énergie, Tinne Van der Straeten, plaide pour la fermeture des sept réacteurs nucléaires belges d'ici à 2025. Dans une note remise au comité ministériel restreint et qui accompagne le rapport du SPF Économie, elle propose que "le gouvernement confirme le calendrier de sortie prévu par la loi". En d'autres termes, elle rejette l'option d'une prolongation de deux réacteurs qui n'offrirait pas, selon son analyse, une sécurité d'approvisionnement suffisante, coûterait un prix actuellement inconnu et ne présenterait aucune perspective de durabilité en termes de déchets rétroactifs.