Nathalie Vandecasteele, sœur d’Olivier Vandecasteele.
Plein écran
Nathalie Vandecasteele, sœur d’Olivier Vandecasteele. © Belga / DR

Les proches d'Olivier Vandecasteele entre inquiétude et colère: “Nous sommes en échec et, entretemps, il s'épuise”

MISE À JOURLes proches d’Olivier Vandecasteele et ses avocats ont exhorté vendredi le gouvernement à agir rapidement pour obtenir la libération de ce travailleur humanitaire détenu depuis le 24 février en Iran de manière arbitraire et soumis à un régime qui s’apparente à de la torture.

  1. En Belgique, le cancer est bien soigné mais à un coût (très) élevé

    En Belgique, le cancer est bien soigné mais à un coût (très) élevé

    A quelques jours de la Journée mondiale contre le cancer (4 février), la Commission européenne a une nouvelle fois souligné mercredi les inégalités flagrantes qui subsistent entre pays en termes de dépistage, traitements, espoir de guérison, etc. Un élément révélateur reste le taux de mortalité liée au cancer, qui varie fortement d’un pays à l’autre de l’UE: de 195,4 à Chypre à 327,7 en Hongrie, pour 229 en Belgique (taux de mortalité standardisé en fonction de l’âge, sur 100.000 personnes, données 2019).
  2. Promos folles au pays des télécoms : offrez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël
    Montelco

    Promos folles au pays des télécoms : of­frez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël

    Les vacances de Noël approchent. Cela signifie non seulement que vous et vos enfants serez plus souvent à la maison, mais aussi que vous serez beaucoup plus souvent sur internet pour jouer et regarder des films de Noël en streaming, par exemple. Comment garantir une connexion internet suffisante pour toute la famille ? Et à quoi devez-vous faire attention au moment de souscrire un abonnement ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  3. De Wever et Marghem parmi une centaine de manifestants pour dénoncer la fermeture de Tihange 2

    De Wever et Marghem parmi une centaine de manifes­tants pour dénoncer la fermeture de Tihange 2

    La Belgique ferme mardi soir un réacteur nucléaire vieux de 40 ans à Tihange près de Liège (Est), le deuxième en quatre mois, dans le cadre de sa politique de sortie progressive de l'atome qui reste très discutée. Il restera désormais cinq réacteurs nucléaires en activité dans le pays, exploités par le groupe français Engie. La Belgique, qui en comptait sept jusqu'à l'été 2022, en a "débranché" un premier le 23 septembre à Doel, près du port d'Anvers (Nord).