Plein écran
© Filip Claus

Les propos extrémistes des enseignants plus vite sanctionnés

La Fédération Wallonie-Bruxelles veut s'armer juridiquement pour pouvoir plus facilement sanctionner administrativement les membres de son personnel enseignant qui adopteraient des comportements ou exprimeraient des opinions non-démocratiques, même en dehors de l'exercice de leurs fonctions.

  1. Suspension du professeur accusé de "mauvais traite­ments" à Anderlecht

    La ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles vient de trancher: Yacob Mahi, professeur de religion islamique à l'athénée royal Leonardo da Vinci (Anderlecht), fait désormais l'objet d'une mesure de "suspension préventive". Joëlle Milquet a déposé plainte contre l'enseignant pour "mauvais traitements" à l'endroit d'élèves. Une instruction judiciaire a été engagée, rapporte le journal Le Soir mardi.