Les sévices infligés à Valentin visionnés à huis clos

VideoMe Alexandre Wilmotte, avocat des parties civiles au procès de l'assassinat de Valentin Vermeesch, a indiqué en début d'audience, mercredi, avoir transmis des conclusions en vue de solliciter le huis clos pour le visionnage des vidéos sur lesquelles la victime apparaît.

Les bourreaux de Valentin avaient en effet filmé une partie des sévices infligés au jeune homme.

La cour se penchera sur cette requête à l'issue de l'interrogatoire des accusés, a indiqué la présidente, Catherine Urbain.

Après Alexandre Hart mardi, c'est au tour de Belinda Donnay de livrer sa version des faits.

Dorian Daniels, Loïck Masson et Killian Wilmet seront encore interrogés par la suite.