Dominique Leroy, CEO de Proximus.
Plein écran
Dominique Leroy, CEO de Proximus. © REUTERS

Les syndicats réclament la démission immédiate de Dominique Leroy: “Niveau confiance, c'est limite”

Une vingtaine de syndicalistes, en front commun (CSC Transcom, CGSP et SLFP), ont remis lundi matin à 09h00 une lettre ouverte réclamant la démission immédiate de la CEO de Proximus, Dominique Leroy. Le président du conseil d'administration de l'opérateur, Stefaan De Clerck, était attendu au bas du bâtiment mais c'est un représentant de la direction qui s'est présenté, confirmant qu'il remettrait le document à la personne concernée.

  1. Les funérailles de Cérès et Orphée auront lieu à Gilly, une cagnotte est mise en place

    Les funérail­les de Cérès et Orphée auront lieu à Gilly, une cagnotte est mise en place

    La chambre du conseil de Charleroi a confirmé lundi pour un mois le mandat d'arrêt pour assassinat et tentative d'assassinat délivré à Julie L., la mère des deux enfants découverts morts la semaine dernière à Hantes-Wihéries (Erquelinnes), a indiqué le parquet de Charleroi. Les faits, qualifiés de double infanticide, avaient été commis mardi dernier dans la maison familiale, située dans la rue du Jeu de Balle. Julie L. est soupçonnée d'avoir tué deux de ses enfants, âgés de 7 ans et 22 mois, et d'avoir essayé de tuer son aîné de 9 ans avant de tenter de mettre fin à ses jours. Ce dernier a été blessé par arme blanche au niveau du cou.