photo_news
Plein écran
© photo_news

Les terrils de Charleroi font l’objet d'un reportage au JT de France 3

Comme tout le monde le sait, le paysage de Charleroi est constitué de moult terrils. 36 pour être précis. Cela représente 5% du territoire. Une proportion non négligeable qui rappelle le lien indéfectible de la cité avec ses mines. Aujourd’hui, le redressement de la première ville wallonne passe aussi par le redéploiement de ses sites historiques.

  1. Une ancienne civilisation découverte à Charleroi et présentée au festival Livresse

    Une ancienne civilisati­on découverte à Charleroi et présentée au festival Livresse

    Depuis sa grande première en 1996, Livresse n’a cessé de défendre une multitude de pratiques artistiques autour de la littérature émergente et expérimentale. Les motivations initiales de son équipe n’ont pas changé. L’objectif premier de la manifestation est de mettre en présence le public carolo et de l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FW-B) avec des artistes contemporains de tous horizons, dont une poignée d’auteurs invités pour les festivités.
  1. Le Bois du Cazier endommagé à cause de visiteurs indésirables

    Le Bois du Cazier endommagé à cause de visiteurs indésira­bles

    Le Bois du Cazier à Marcinelle (Charleroi) est un site mondialement connu pour sa catastrophe minière du 8 août 1956 provoquée par un incendie et qui a coûté la vie à 262 travailleurs dont de nombreux Italiens. Il fait d’ailleurs partie du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) depuis 2012. En 2018, il s’est également fait attribuer le Label du Patrimoine Européen. Malheureusement, une partie vient d’être endommagée.
  2. Un nouveau quartier va s’installer au pied d’un terril à Charleroi

    Un nouveau quartier va s’installer au pied d’un terril à Charleroi

    Le projet des Quartiers Nouveaux a été lancé en 2015 par la Région Wallonne. Ceux-ci ne doivent pas se présenter sous la forme de lotissements résidentiels mais sous celle d’espaces urbanisés multifonctionnels, assurant un cadre de vie de qualité, et comportant des logements mais aussi des services publics et privés de proximité, des activités économiques (commerces, bureaux, professions libérales, etc.). Ils doivent aussi s’inscrire dans une démarche de “ville intelligente” ou de “territoire intelligent”. L’un d’entre eux va naître à Charleroi.