Plein écran
© Photo News

Les toilettes de l’Hôpital Civil Marie Curie sont parfois dans un sale état: urine, papiers au sol...

TémoignagesL’Hôpital Civil Marie Curie à Lodelinsart a été inauguré il y a cinq ans. Les infrastructures sont flambant neuves. Elles disposent même de la climatisation. Pourtant, des incivilités y sont commises régulièrement au détriment de toutes et tous.

Poubelles qui débordent, papiers et urine à même le sol, porte-savon vide et défoncé... C’est ce à quoi Laurent Chausteur a été confronté lorsqu’il a emprunté les toilettes de l’Hôpital Civil Marie Curie mardi après-midi. “J’avais un rendez-vous au service pneumologie. Avant de quitter les lieux, je suis passé vers 16 heures par les toilettes du rez-de-chaussée, près de l’entrée principale.”

Et là, quelle ne fut pas sa surprise ! “C’est la première fois que je voyais les toilettes dans un tel état. Il y a un an et demi, mon père avait séjourné durant un mois et demi dans cet hôpital. Ça m’est arrivé de ne pas tomber sur des toilettes nickel, mais jamais à ce point-là !”

Plein écran
Toilettes hôpital Civil Marie Curie à Lodelinsart © Laurent Chausteur

Le directeur de la Communication du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Charleroi, Frédéric Dubois, ne nie pas que le problème existe: “Nous avons même déjà été contactés parce que des personnes déféquaient n’importe où.”

Personnel d’entretien

Laurent n’en veut pas au personnel d’entretien de l’hôpital, mais il trouve que le nettoyage des lieux devrait se faire plus régulièrement: “Il y a tellement de monde dans le hall d’entrée. Cela devrait être fait toutes les heures.”

Plein écran
Toilettes hôpital Civil Marie Curie © Laurent Chausteur

De son côté, Frédéric Dubois précise tout de même: “Les différentes équipes effectuent, au grand minimum, quatre nettoyages quotidiens des toilettes publiques. Il arrive quasi tous les jours que des incidents leur soient signalés et qu’elles doivent intervenir en surplus. Elles témoignent de l’incivisme et du manque d’hygiène de certains visiteurs, voire d’intrus, qui en quelques minutes peuvent salir fortement les lieux, remplir une poubelle de déchets, voire profiter de l’endroit pour y faire leurs ablutions.”

Laurent n’est pas surpris par ce constat: “Je connais plusieurs jeunes qui se rendent là-bas juste parce qu’il y a un accès Wi-Fi. Ils disposent aussi d’une fontaine d’eau. Ils restent souvent jusqu’à la fermeture.”

Plein écran
Toilettes hôpital Civil Marie Curie © Laurent Chausteur

Il est évident que ce n’est pas non plus une situation agréable pour les agents de propreté. Frédéric Dubois témoigne: “Le personnel d’entretien, qui compte une centaine de membres sur Marie Curie, est lui-même victime du manque d’hygiène de quelques inciviques. Il doit non seulement nettoyer les dégâts, mais en plus, subir les réprimandes lorsque des situations comme celles décrites par votre témoin surviennent. La direction ne peut d’ailleurs que saluer le travail de ces personnes fondamentales au fonctionnement d’un hôpital.”

Indicateurs de qualité

Notre interlocuteur insiste sur le fait que les responsables de la clinique font tout pour que les lieux soient bien tenus: “Alors que l’hôpital Marie Curie vient de fêter ses cinq ans, le revêtement de ces toilettes a déjà dû être changé, tant il était détérioré par des projections diverses. Malgré les nettoyages plus que réguliers, une seconde réfection du sol est envisagée.”

Selon le rapport 2018 de l’organisme officiel de recherche, Sciensano, l’Hôpital Civil Marie Curie obtient un score maximum pour ses moyens alloués à l’hygiène et pour l’organisation mise en place à cet effet. Il atteint un score de 71 sur 79 pour ce qui est des actions qu’il a entreprises. Par conséquent, l’établissement récolte une belle moyenne de 90%. Mais ce score reflète uniquement le niveau de propreté dans sa procédure de soins.

  1. Plus de 10.000 manifestants à Bruxelles: les images et le point sur les perturbations
    Play
    Mise à jour

    Plus de 10.000 manifes­tants à Bruxelles: les images et le point sur les perturbati­ons

    Quelque 10.000 militants FGTB ont manifesté mardi matin dans les rues du centre de Bruxelles. Les premiers militants ont rejoint l’esplanade de l’Europe près de la gare du Midi, vers 11h45. Les responsables du syndicat devaient s’exprimer vers 13h00. Le syndicat socialiste s’inquiète du déficit grandissant de la sécurité sociale. Les transports en commun sont impactés en Wallonie et à Bruxelles. Le point sur les perturbations.