Les travaux à l’école de l’Air Pur de Seraing se poursuivront après Pâques

La deuxième phase des travaux de rénovation de l’école communale de l’Air Pur de Seraing débutera peu de temps après les congés scolaires de Pâques et consistera en la création de quatre nouvelles classes.

Plein écran
© Ville de Seraing
Plein écran
© Ville de Seraing

Bonne nouvelle pour les jeunes étudiants de l’école communale de l’Air Pur de Seraing, et de leurs professeurs, qui bénéficieront prochainement de nouveaux bâtiments. En effet, le chantier de rénovation de l’établissement scolaire se poursuit.

La Ville de Seraing, sous l’impulsion de l’échevin de l’Enseignement, Alain Decerf, avait déjà débuté les travaux de réhabilitation il y a maintenant plusieurs années. La première partie du chantier, terminée début 2018 et dont le montant total des travaux s’élevait à 514.000 €, avait permis de démolir le vieux pavillon pour y reconstruire deux nouvelles classes ainsi qu’un réfectoire.

Deux ans plus tard, les travaux vont pouvoir se poursuivre et se finaliser. La deuxième phase du chantier, pensée et mise en place par l’Atelier d’Architecture pour la Ville et le Territoire, débutera directement après les congés scolaires de Pâques, soit après le 17 avril 2020, et s’étendra sur plusieurs mois, et plus précisément 115 jours calendrier.

Durant cette période de rénovation, les travailleurs s’occuperont alors de démolir les deux anciens pavillons comprenant chacun deux classes. Ils s’occuperont ensuite d’installer une agora centrale ainsi que les quatre nouvelles classes via un système de préfabrication et ce, dans le but de limiter le temps du chantier et de rendre les locaux accessibles le plus rapidement possible à ses usagers. Montant total des travaux pour cette seconde phase : 805.000 €.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.
  2. Affaire des visas humanitaires: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Affaire des visas humanitai­res: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Le parquet a décidé mercredi d'interjeter appel contre la décision de la chambre du conseil d'Anvers, mardi, de libérer sous conditions Melikan Kucam. L'ex-conseiller communal N-VA à Malines, soupçonné d'avoir monté une fraude dans l'attribution de visas humanitaires, doit donc continuer à porter un bracelet électronique. L'affaire sera traitée dans les 15 jours par la chambre des mises en accusation.