L'échevin des Sports et des Infrastructures sportives de la Ville de Charleroi, Karim Chaïbaï et celui des Bâtiments, Xavier Desgain en visite au Centre Sportif de Roux
Plein écran
L'échevin des Sports et des Infrastructures sportives de la Ville de Charleroi, Karim Chaïbaï et celui des Bâtiments, Xavier Desgain en visite au Centre Sportif de Roux © Ville de Charleroi

Les travaux d’éclairage de complexes sportifs carolos ont repris, l’un est même terminé

En début d'année, la Ville de Charleroi annonçait que les éclairages de plusieurs installations sportives seraient remplacés dans le cadre d'un programme global de relighting. Celui-ci est réalisé via la relation in house que la Ville de Charleroi a initiée avec l'intercommunale pour la Gestion et la Réalisation d'Études Techniques et Économiques, IGRETEC. L’objectif est d'apporter des solutions d'efficacité énergétique pour les bâtiments communaux. Cependant, les mesures de confinement dues au coronavirus ont arrêté le cours du projet.

Les travaux de relighting interrompus par le confinement ont repris et celui du Centre Sportif de Roux est même terminé. C’est ce qu’annonce la Ville de Charleroi dans un communiqué de presse: “Le calendrier initial a malheureusement été mis à mal par le confinement qui a stoppé net tous les chantiers initiés par les autorités communales. Le déconfinement a été l’occasion de relancer les chantiers: c’est ainsi que le Centre Sportif de Roux a fait l’objet de ces travaux de relighting ces deux dernières semaines.”

Visite des lieux

Les échevins des Sports et des Bâtiments, Karim Chaibai (PS) et Xavier Desgain (Écolo) sont venus ce mercredi se rendre compte du résultat de ces premiers travaux.

“Ce dossier permet de répondre à une demande des nombreux clubs sportifs qui utilisent ces complexes en termes de confort et de luminosité. Cela permet d’entrer dans une nouvelle dimension pour eux, mais aussi de réduire les coûts de consommation pour la Ville. Il est également agréable de constater que la vie reprend petit à petit son cours” se réjouit l'Échevin des Sports et des Infrastructures sportives, Karim Chaïbaï. “Il s’agit d’une première étape concentrée sur les complexes sportifs. Mon souhait est de tout mettre en œuvre pour également équiper les terrains de sport extérieurs, mais aussi de progressivement le faire dans les autres complexes sportifs” ajoute-t-il.

Pour l'Échevin des Bâtiments Xavier Desgain, “Ce relighting qui va équiper nos infrastructures en éclairage LED va nous permettre de solides économies d’énergie, de l’ordre de 90.000 euros par an tout en diminuant de façon significative les émissions de CO2. Un bénéfice évident pour les finances communales et pour l’environnement. C’est la ligne claire qui structure les investissements communaux: économie d’énergie et respect de nos obligations en matière de climat ainsi que notre rôle d’exemplarité dans ces domaines.”

Ce sont notamment des systèmes d’allumage intelligent des lampes des vestiaires, des douches et des salles annexes par détection de présence qui permettent ces économies substantielles.

Montant global

Au total, le montant des travaux prévus dans le programme de relighting de la cité sambrienne s'élève à 746.000 euros TVA comprise. Une partie est alimentée par des subsides UREBA (aide de la région Wallonne visant à soutenir les économies d'énergie dans les bâtiments) de l’ordre de 91.600 euros.

Cet important programme de travaux porte sur les complexes sportifs de Roux et de Marcinelle Bellevue, la Salle Ballens à Monceau-sur-Sambre, le Centre Sportif de Mont-sur-Marchienne, le Centre de loisirs de Lodelinsart et le centre Sportif de Ransart.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.