Les vaccins testés en Belgique n'ont généré aucun effet secondaire grave

Aucun des quelque 130 Belges à qui l'on a administré des vaccins expérimentaux à l'UZ Gent pour les protéger contre le Covid-19 n'a présenté jusqu'ici des effets secondaires graves, a indiqué le Dr Isabel Leroux-Roels de l'établissement hospitalier gantois. Cette communication survient après l'annonce de l'interruption, par contre, des essais cliniques chez AstraZeneca. Il n'y a pas de sujet belge impliqué dans les tests du vaccin en question.

  1. AstraZeneca, les premiers groupes ciblés, l'arrivée en Belgique: les réponses d’Yves Van Laethem sur la vaccination

    AstraZene­ca, les premiers groupes ciblés, l'arrivée en Belgique: les réponses d’Yves Van Laethem sur la vaccinati­on

    Lors de la conférence de presse hebdomadaire du Centre de Crise et du SPF Santé, Yves Van Laethem a assuré que la Belgique devrait recevoir les premières doses d’un vaccin destiné à lutter contre le Covid-19 lors du printemps prochain, “vers mars-avril”. Des groupes cibles seront prioritaires comme les professionnels de la santé et les personnes fragiles, notamment celles âgées de plus de 65 ans et souffrant d'autres pathologies. L’infectiologue a également commenté la suspension des essais cliniques de la firme pharmaceutique britannico-suédoise AstraZeneca. “Un processus tout à fait banal dans l'élaboration d’un vaccin et la preuve que les études sont sérieuses”, clame-t-il.
  2. “Un jeu de chaises musicales”, “une médecine de catastrophe”: au fait, c’est quoi la saturation?

    “Un jeu de chaises musicales”, “une médecine de catastrop­he”: au fait, c’est quoi la saturation?

    “Saturation”. Un mot, une omniprésence dans les journaux, à la télé, à la radio. Destiné à rendre compte de la réalité dramatique dans les hôpitaux, le concept demeure abstrait pour le grand public. Concrètement, comment cela se traduit-il sur le terrain? “Ce terme veut tout dire et rien dire à la fois”, avance Jerôme Tack, infirmier en chef aux soins intensifs à l’hôpital Erasme. “Cela ne signifie pas forcément que l’on accueille plus de nouveaux patients. On parle de saturation à partir du moment où la qualité des soins diminue."
  1. Kim Glow, ancienne candidate de téléréalité, se présentera à la prochaine élection présidentielle française
    Play

    Kim Glow, ancienne candidate de téléréa­lité, se présentera à la prochaine élection présiden­tiel­le française

    14:43
  2. Quelques idées de potions et mixtures pour votre apéro virtuel d’Halloween
    Play

    Quelques idées de potions et mixtures pour votre apéro virtuel d’Halloween

    15:26