BELGA
Plein écran
© BELGA

L’été est-il définitivement fichu? “Un peu d’espoir” du 11 au 15 août

Quand va-t-on enfin profiter en Belgique d’une journée de soleil? Les prévisions de l’Institut royal météorologique (IRM) n’annoncent malheureusement rien de très estival dans les prochains jours. Un espoir demeure toutefois pour la mi-août. 

  1. En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspecter également votre assurance auto !

    En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspec­ter également votre assurance auto !

    Si votre voiture a quatre ans, alors vous devez la faire contrôler. Mais votre véhicule n’est pas le seul à devoir être en ordre. Votre assurance mérite, elle aussi, un contrôle régulier. L’assurance full omnium de votre voiture est-elle encore pertinente ? Et quel est le bon moment pour demander à votre assureur de convertir votre full omnium en mini omnium ? Pour vous, Independer.be fait la liste des éléments importants à prendre en considération.
  2. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.
  3. “Les communes bruxelloises manquent de moyens pour gérer l’obligation élargie du Covid Safe Ticket”

    “Les communes bruxelloi­ses manquent de moyens pour gérer l’obligation élargie du Covid Safe Ticket”

    Le bourgmestre d'Etterbeek et président de la Conférence des bourgmestres bruxellois, Vincent De Wolf, a pointé vendredi les difficultés que signifie pour les pouvoirs locaux l'introduction élargie du Covid Safe Ticket. Si c'est bien aux bourgmestres que revient le devoir de faire respecter les nouvelles obligations, "on n'est pas ravi" car l'outil "n'est pas bien conçu, on n'a pas les moyens et cela n'a pas été bien communiqué", a résumé en matinée le libéral, au micro de Bel RTL.