Plein écran
On reproche à Jean-Charles Luperto (photo) d'avoir menacé anonymement le bourgmestre de Jemeppe-sur-Sambre, Joseph Daussogne. Le 21 juin 2007, ce dernier avait reçu sur son téléphone portable un message l'insultant et lui disant que sa maison allait être incendiée.

Levée d'immunité pour Jean-Charles Luperto

Plein écran

La commission des poursuites du parlement wallon s'est prononcée à l'unanimité ce mercredi en faveur de la levée de l'immunité parlementaire du député-bourgmestre de Sambreville, Jean-Charles Luperto (PS). La décision devra être ratifiée en séance plénière par le parlement wallon dans 15 jours. Le dossier pourra alors être transmis à la chambre du conseil qui sera chargée de statuer.

On reproche à Jean-Charles Luperto d'avoir menacé anonymement le bourgmestre de Jemeppe-sur-Sambre, Joseph Daussogne. Le 21 juin 2007, ce dernier avait reçu sur son téléphone portable un message l'insultant et lui disant que sa maison allait être incendiée. Le bourgmestre avait déposé plainte et l'auteur des faits avait été identifié. Ce dernier s'était excusé et Joseph Daussogne avait retiré sa plainte.

Mais la procédure judiciaire entamée suit son cours et, pour que le dossier puisse être examiné par la justice, l'immunité parlementaire du député doit être levée. Une demande en ce sens a donc été transmise au parlement wallon par le procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé. La décision de lever l'immunité de Jean-Charles Luperto a été prise à l'unanimité par la commission parlementaire ce mercredi matin. (belga)