Maklouf Galoul (Défi) devant la piscine de Fleurus
Plein écran
Maklouf Galoul (Défi) devant la piscine de Fleurus © M.G.

L’ex-échevin de Fleurus, Galoul, dépose un recours contre... sa démission: “Il s’enfonce”

InterviewAccusé de faits de mœurs par une ancienne maître-nageuse, le premier échevin de la Ville de Fleurus, Maklouf Galoul (DéFI) a ensuite commis une faute dans le cadre de la gestion des compétences d’Officier d’État Civil. Conséquence: il a démissionné de son poste d’échevin et a rendu son mandat de Conseiller Communal à la Ville de Fleurus.

  1. L’échevin accusé de faits de mœurs à Fleurus démissionne: “J’ai laissé parler mon cœur”
    Interview

    L’échevin accusé de faits de mœurs à Fleurus démission­ne: “J’ai laissé parler mon cœur”

    Le premier échevin de la Ville de Fleurus, Maklouf Galoul (DéFI), est accusé de faits de mœurs par une ancienne maître-nageuse de la piscine communale. Selon son opposante, il se serait mis nu dans le bassin et lui aurait demandé d’en faire de même. Une enquête judiciaire est en cours. L’homme politique nie et a, pour sa part, déposé plainte contre son accusatrice pour divulgation du secret de l’instruction et diffamation. Le 27 avril dernier, le Collège Communal l’avait néanmoins relevé de ses compétences sportives.
  2. L’échevin accusé de faits de mœurs à Fleurus est relevé de certaines fonctions
    Interview

    L’échevin accusé de faits de mœurs à Fleurus est relevé de certaines fonctions

    Le premier échevin de la Ville de Fleurus, Maklouf Galoul (Défi), est accusé de faits de mœurs par une ancienne maître-nageuse de la piscine communale. Selon son opposante, il se serait mis nu dans le bassin et lui aurait demandé d’en faire de même. Une enquête judiciaire est en cours. L’homme politique nie et compte déposer plainte à son tour. En attendant, le Collège Communal s’est réuni ce mardi 27 avril 2021 et a pris une décision à son encontre.
  3. Accusé de faits de mœurs, Galoul rend une deuxième démission à Fleurus: “Un acte fort”
    Interview

    Accusé de faits de mœurs, Galoul rend une deuxième démission à Fleurus: “Un acte fort”

    Au cours des dernières semaines, le premier échevin de la Ville de Fleurus, Maklouf Galoul (DéFI), s’est retrouvé sous les feux des projecteurs. Accusé de faits de mœurs par une ancienne maître-nageuse, il a ensuite commis une faute dans le cadre de la gestion des compétences d’Officier d’État Civil. Conséquence: il a démissionné de son poste d’échevin après avoir déjà perdu ses attributions sportives. Ce jeudi, une deuxième démission a suivi.