BELGA
Plein écran
© BELGA

L’Horeca se réjouit: “Une bouffée d’oxygène”

Le secteur horeca a accueilli favorablement les annonces du Comité de concertation. Les cafés et restaurants sont autorisés à rouvrir dès 5h00 et jusqu'à 23h30 à l'intérieur comme à l'extérieur, une uniformisation et un élargissement des heures qui réjouissent les responsables des fédérations horeca et les Brasseurs belges.

  1. Horeca, voyages, événements: les annonces du Comité de concertation
    Mise à jour

    Horeca, voyages, événements: les annonces du Comité de concertati­on

    Le Comité de concertation, réuni à nouveau ce vendredi 4 juin, a confirmé comme attendu les assouplissements du 9 juin et son fameux plan intérieur. Les autorités ont également décidé d’harmoniser les heures de fermeture de l’Horeca à partir de cette date et pris la décision d’autoriser la tenue d’événements de 75.000 personnes à partir du 13 août. Voici un récapitulatif des annonces du Comité de concertation.
  2. Les dégâts vus du ciel après la tornade à Beauraing

    Les dégâts vus du ciel après la tornade à Beauraing

    Les orages qui sont tombés sur la Belgique samedi soir ont fait d’importants dégâts à Beauraing (province de Namur). Une tornade a touché le centre-ville, blessant légèrement une quinzaine de personnes. Plus de 90 maisons ont subi des dégâts importants aux toitures, pignons ou fenêtres, entre autres. Des arbres et des pylônes sont aussi tombés et une quinzaine de voitures ont été ensevelies. Le plan d’urgence communal a finalement été levé lundi, au vu de l’évolution positive de la gestion des conséquences.
  3. Le rôle crucial de la ventilation: voici le taux de CO2 dans l’air à ne pas dépasser
    Coronavirus

    Le rôle crucial de la ventilati­on: voici le taux de CO2 dans l’air à ne pas dépasser

    Le coronavirus se dispersant par aérosols, la ventilation joue un rôle crucial dans la limitation des risques de contamination, a rappelé Pedro Facon vendredi lors de la conférence de presse bihebdomadaire de l’Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise. Le commissaire corona a précisé qu’un compteur de CO2 permettait de mesurer la qualité de l’air dans une pièce et que le taux de CO2 présent dans celui-ci ne devait idéalement pas dépasser les 900 ppm (parties par million) et en aucun cas les 1.200 ppm .