Illustration.
Plein écran
Illustration. © reuters

Libre-échange: le Parlement de la FWB vote à son tour une résolution anti-CETA

Une semaine après le Parlement wallon, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé à son tour mercredi soir une résolution demandant au gouvernement de la Fédération de ne pas accorder les pleins pouvoirs au gouvernement fédéral pour signer le traité commercial de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA).

  1. “Nous n’avons rien contre l’avortement”, assure Cieltje Van Achter, vice-présidente de la N-VA

    “Nous n’avons rien contre l’avortement”, assure Cieltje Van Achter, vi­ce-présidente de la N-VA

    En liant le dossier de l'avortement à celui de la formation d'un gouvernement, Bart de Wever n'a pas dit autre chose que ce que la N-VA a dit à plusieurs reprises depuis novembre dernier, a affirmé mardi la vice présidente de la N-VA Cieltje Van Achter. “Valérie Van Peel (députée N-VA à la Chambre, NDLR) a dit cela en novembre”, a-t-elle indiqué. “Nous n’avons rien contre l’avortement”, a également assuré Mme Van Achter, interrogée mardi matin par la Première.
  1. Le nazi autoproclamé de Keerbergen condamné à un an de prison

    Le nazi autopro­clamé de Keerbergen condamné à un an de prison

    Le tribunal correctionnel de Louvain a condamné mardi Georges Boeckstaens, un retraité de 77 ans, à une peine d’un an de prison ferme pour avoir enfreint la loi sur le négationnisme et le racisme. Le septuagénaire écope ainsi de la peine maximale pour avoir orné sa maison de Keerbergen de symboles nazis visibles. L’homme avait également été pris en flagrant délit lorsqu’il a fait un salut hitlérien devant une journaliste.
  2. Air Belgium s’apprête à reprendre les airs depuis Charleroi

    Air Belgium s’apprête à reprendre les airs depuis Charleroi

    Air Belgium avait prévu, dans un premier temps, de reprendre ses vols depuis l’aéroport de Charleroi vers la Guadeloupe et la Martinique à partir du 3 juin. Finalement, la compagnie aérienne belge avait dû postposer sa reprise au 24 juin. En effet, le gouvernement fédéral belge avait entretemps décrété une interdiction de voyage jusqu’au 15 juin. Mais un nouveau report s’est imposé à partir du moment où les autorités françaises ont prolongé les mesures de septaine et de quatorzaine pour les passagers européens arrivant en Martinique et en Guadeloupe.