Liège lance son plan canicule et met en place un système d’alerte pour les personnes fragilisées

En prévention de la canicule, la Ville de Liège va proposer aux personnes âgées ou fragilisées d’intégrer un fichier téléphonique qui permettra la diffusion de message de prévention via BE-Alert.

  1. Le taux de reproduction du virus repasse à 1, pour la première fois depuis avril
    Coronavirus

    Le taux de reproducti­on du virus repasse à 1, pour la première fois depuis avril

    Le taux de reproduction du coronavirus est de nouveau passé à 1 dans notre pays, a rapporté jeudi le virologue Steven Van Gucht de l'Institut de santé publique Sciensano. Cela signifie qu'un malade atteint du Covid-19 contamine lui-même une nouvelle personne en moyenne. C'est la première fois que ce taux passe au-dessus de 1 depuis le 4 avril, lors du pic épidémiologique. Il se situait alors à 1.06.
  2. Les six partis de l'Arizona réunis aujourd'hui
    mise à jour

    Les six partis de l'Arizona réunis aujour­d'hui

    Des “experts” (ou “sherpas”) des six partis de la coalition Arizona envisagée se réunissent aujourd’hui pour se pencher sur un texte appelé à constituer la base des négociations gouvernementales, avec l’idée de permettre aux présidents de partis de se rencontrer ensuite en cas d’avancées, peut-être dès demain, selon des sources du quotidien flamand De Morgen. Il s’agit d’une première réunion plénière entre les partis de l’actuel gouvernement minoritaire (MR, CD&V et Open Vld) avec la N-VA, le cdH et le sp.a. Le PS est toujours le bienvenu, mais doit attendre un peu.
  3. Sophie Wilmès presse Sciensano de publier à nouveau les chiffres quotidiens
    Coronavirus

    Sophie Wilmès presse Sciensano de publier à nouveau les chiffres quotidiens

    “Nous avons demandé à (l’institut belge de santé) Sciensano d’à nouveau donner des chiffres quotidiens. Ou d’au moins donner les chiffres quotidiens aux experts”, a indiqué la Première ministre Sophie Wilmès à la Chambre. Plus tôt dans la journée, sur Twitter, le virologue Emmanuel André, ancien porte-parole interfédéral coronavirus et ex-coordinateur du traçage Covid-19, avait invité Sciensano à changer de mode de surveillance, l’institut communiquant désormais sur base de moyennes.