Plein écran
© Photo News

“Maggie De Block a tout faux dans la gestion de la crise, elle est à côté de ses pompes”

AnalyseDepuis le début de la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, deux personnalités politiques cristallisent l'attention dans notre pays. Alors que Maggie De Block croule sous les critiques, particulièrement virulentes côté francophone, Sophie Wilmès jouit d’une nouvelle notoriété et a vu son statut changer lors des dernières semaines. “Le manque d’empathie de Maggie De Block contraste avec la figure de Sophie Wilmès”, avance Pascal Delwit, politologue à l’ULB. Deux ministres, deux images. Analyse. 

  1. Maggie De Block fédère la colère du personnel soignant sur Facebook: “Elle doit démissionner!”

    Maggie De Block fédère la colère du personnel soignant sur Facebook: “Elle doit démission­ner!”

    Depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le personnel soignant est en première ligne pour lutter contre le virus. À travers différents récits et témoignages, les professionnels de la santé racontent les difficultés rencontrées chaque jour. Un groupe Facebook réunissant plus de 27.000 personnes, essentiellement du personnel soignant, a été créé le 26 mars dernier. Il réclame purement et simplement la démission de la ministre de la Santé Publique. De son côté, Maggie De Block s’est défendue en affirmant notamment que la Belgique faisait face “à la plus grande crise depuis la Seconde Guerre mondiale” et que “personne ne l’avait vu venir”.
  1. Une avalanche recouvre des habitants de neige
    Play

    Une avalanche recouvre des habitants de neige

    27 janvier
  2. Il se fait enlever le nez et la lèvre supérieure pour ressembler à un extraterrestre
    Play

    Il se fait enlever le nez et la lèvre supérieure pour ressembler à un extraterre­stre

    27 janvier