Plein écran
© Photo News

“Maggie De Block est en train de changer son fusil d'épaule”

Le gouvernement a suspendu les deux arrêtés royaux très controversés sur les soins de santé avant un retrait probable samedi, à l’issue d’un “kern élargi” aux dix partis soutenant les pouvoirs spéciaux. Une victoire pour le personnel soignant. “Cela peut contribuer à apaiser temporairement la colère. Mais ce que nous réclamons, ce sont des changements structurels durables pour notre profession et une revalorisation salariale, surtout pour les années d’études supplémentaires”, tempère Arnaud Bruyneel, président de la SIZ Nursing, la société des infirmiers de soins intensifs. Pour rappel, les textes contestés concernent la réquisition de personnel et la possibilité de confier des actes infirmiers à du personnel non infirmier.

  1. “Il n'a jamais été dit de ne pas hospitaliser les personnes âgées”, répète Erika Vlieghe

    “Il n'a jamais été dit de ne pas hospitali­ser les personnes âgées”, répète Erika Vlieghe

    "Il n'a jamais été dit qu'il ne fallait pas hospitaliser" les personnes âgées, a réaffirmé Erika Vlieghe, la présidente du GEES - le groupe qui a piloté la sortie du confinement en Belgique -, interrogée sur le sujet, vendredi après-midi, par plusieurs membres de la commission spéciale Covid du parlement wallon. "Est-ce que ça a été mal compris par certains hôpitaux? Certainement. Est-ce qu'on le savait? Non. Mais à l'époque, c'était une guerre contre le chaos", a-t-elle assuré.
  2. La grande majorité des Belges optent pour la voiture pour se rendre au travail

    La grande majorité des Belges optent pour la voiture pour se rendre au travail

    Sept Belges sur 10 optent pour la voiture pour leurs déplacements domicile-lieu de travail, ressort-il d'une enquête menée en juin dans plusieurs pays par le prestataire de services RH SD Worx, dans le cadre de laquelle 2.500 travailleurs ont été interrogés en Belgique. Les Belges ne sont cependant pas les plus mauvais élèves de la classe. La France et l'Allemagne enregistrent en effet de moins bons résultats. A l'inverse, les Pays-Bas et le Royaume-Uni font mieux.
  3. Arrêtés contestés sur les soins de santé: “Sophie Wilmès et le MR ont demandé le retrait”

    Arrêtés contestés sur les soins de santé: “Sophie Wilmès et le MR ont demandé le retrait”

    La Première ministre Sophie Wilmès et son parti, le MR, sont favorables au retrait des deux arrêtés royaux qui ont poussé plusieurs syndicats à déposer ces derniers jours des préavis de grève dans le secteur des soins de santé. Le président du parti, Georges-Louis Bouchez, l'a annoncé mercredi matin en radio au micro de Bel RTL. Les deux textes contestés concernent la réquisition de personnel, et la possibilité de confier des actes infirmiers à du personnel non infirmier.