Paul Magnette, président du PS.
Plein écran
Paul Magnette, président du PS. © Belga

Magnette propose d’accorder 14 euros de l’heure minimum à ceux qui travaillent dans les secteurs “essentiels”

Invité sur Bel RTL ce matin, le président du PS a proposé de revaloriser les salaires des travailleurs des secteurs essentiels à hauteur de 14 euros bruts de l’heure minimum.   

Pour rappel, la semaine dernière, le Conseil national de sécurité a décidé de relever d’un cran les mesures de confinement et de limitation des déplacements et des contacts entre personnes. Les entreprises non-essentielles sont désormais obligées d’instaurer le télétravail pour les fonctions qui s’y prêtent, et de veiller pour les autres à maintenir une distanciation sociale suffisante (1,5 m au moins entre personnes). Si cela n’est pas possible, l’entreprise doit fermer.

Parallèlement, une liste de secteurs et services essentiels à la population et à la Nation a été établie, qui se retrouve en annexe d’un arrêté ministériel publié mercredi dernier. Ces services et entreprises doivent faire de leur mieux mais ne sont pas tenus par les obligations énoncées. La liste est plutôt large, allant des services postaux à l’industrie chimique en passant par les hôtels.

La proposition de Paul Magnette est à écouter ci-dessous à partir de 5:50: