Frank Vandenbroucke a justifié les livraisons de dons problématiques: "L'Ukraine était au courant"
Plein écran
Frank Vandenbroucke a justifié les livraisons de dons problématiques: "L'Ukraine était au courant" © BELGA

Malaise: la Belgique s’est-elle servie de dons vers l’Ukraine pour liquider des médicaments presque périmés?

Mise à jourUne part importante des médicaments envoyés par la Belgique en Ukraine au début du mois de mars aurait été périmée trois semaines seulement après son arrivée, relate Het Laatste Nieuws mercredi. Et si le gouvernement a fièrement communiqué sur le matériel envoyé à des fins humanitaires, force est de constater qu’il a omis des détails excessivement gênants sur ses “dons”. Et qu’à l’heure de reconnaître son erreur, la Belgique a préféré noyer le poisson. Malaise.

  1. Dépénalisation de l’avortement: la proposition de loi PS “n’est pas mise au frigo”

    Dépénalisa­ti­on de l’avortement: la propositi­on de loi PS “n’est pas mise au frigo”

    La proposition de loi PS dépénalisant l'avortement reviendra à l'agenda de la Chambre "lorsque nous recevrons le rapport des experts indépendants", a assuré le député fédéral socialiste Patrick Prévot mercredi au micro de Bel RTL. "Elle n'est pas au frigo. Le collège des recteurs a été mandaté pour désigner des experts indépendants. Leur rapport est attendu à la fin de l'année.”