Un Covid Safe Ticket sur la Grand-Place de Bruxelles.
Plein écran
Un Covid Safe Ticket sur la Grand-Place de Bruxelles. © BELGA

Malgré le pass sanitaire latent, les Bruxellois ne se ruent pas dans les centres de vaccination

Le fait qu’à partir du 1er octobre, ils devront très probablement montrer un pass sanitaire avant de pouvoir se rendre dans plusieurs endroits ne semble pas encourager les Bruxellois à se faire vacciner rapidement. La couverture vaccinale de 65% espérée pour la fin octobre ne sera pas atteinte.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  1. Des heurts lors de la manifestation à Bruxelles: la police a eu recours au canon à eau et aux gaz lacrymogènes, une vingtaine d’arrestations
    Mise à jour

    Des heurts lors de la manifesta­ti­on à Bruxelles: la police a eu recours au canon à eau et aux gaz lacrymogè­nes, une vingtaine d’arrestations

    Une manifestation contre les mesures sanitaires s'est tenue ce dimanche après-midi à Bruxelles. Baptisé "Marche pour la Liberté Acte 2", ce nouveau rassemblement entendait capitaliser sur le succès de la première "Marche Nationale" du 21 novembre dernier qui avait réuni près de 35.000 participants. La marche a été émaillée de débordements. La police a eu recours au canon à eau et aux gaz lacrymogènes pour disperser les perturbateurs.
  2. Yves Coppieters: “L’extension du Covid Safe Ticket? Triste de tomber dans le même piège que la France”

    Yves Coppieters: “L’extension du Covid Safe Ticket? Triste de tomber dans le même piège que la France”

    Que faut-il attendre du prochain Comité de concertation prévu ce vendredi? Des tensions? Peut-être. Si la réouverture du secteur du monde de la nuit le 1er octobre semble actée et que le protocole lié ne devrait pas susciter de grands débats, d'autres questions comme le port du masque ou l’obligation vaccinale pourraient animer les discussions. “Ce Codeco intervient à un moment charnière entre la fin de l’été et l’arrivée de l’automne”, avance l’épidémiologiste Yves Coppieters qui regrette que la Belgique “tombe dans le même piège que la France” concernant le probable élargissement ciblé du Covid Safe Ticket.