Philippe Tison (PS)
Plein écran
Philippe Tison (PS) © Photo News

Malgré sa démission, Philippe Tison reste le bourgmestre d’Anderlues

Philippe Tison (PS) a démissionné de son poste de Bourgmestre à Anderlues le jeudi 8 octobre dernier. Ce samedi 24 octobre, c’est sa compagne, Virginie Gonzalez (PS), qui devait prendre le relais. C’est elle, en effet, qui a réalisé le second meilleur score électoral sur la liste victorieuse du Parti Socialiste (PS). Finalement, il n’en fut rien.

  1. Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgmestre va démissionner

    Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgme­stre va démission­ner

    Hier, mercredi, le bourgmestre d’Anderlues, Philippe Tison et les neuf autres élus socialistes qui l’accompagnent ont rédigé et signé l’acte d’exclusion des quatre contestataires du groupe PS d’Anderlues. Très précisément, cet acte d’exclusion vise Rudy Zanola, Michaël Guyot, Guglielmo Pastorelli et Nathalie Gourmeur. S’en est suivi un échange d’invectives par médias interposés entre les deux camps. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises.
  2. Le groupe PS Zanola à Anderlues dénonce l’opacité de comptes bancaires
    Exclusif

    Le groupe PS Zanola à Anderlues dénonce l’opacité de comptes bancaires

    À Anderlues, la situation politique devient inextricable. La semaine dernière, la police a dû intervenir lors du conseil communal prévu. Un citoyen voulait s’installer dans la salle dont la capacité était limitée suite aux mesures de distanciation sociale prônées pour limiter la propagation du coronavirus. Il a été arrêté. Dans la foulée, le groupe politique d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC) et le groupe Parti Socialiste (PS) Zanola qui s’est séparé de facto de la majorité en place ont quitté les lieux. Ce qui a eu pour conséquence d’annuler la séance du jour faute de quorum atteint. Aujourd’hui, les quatre contestataires socialistes repassent à l’attaque.
  3. Un accord avec les syndicats a finalement été conclu à l’unanimité à Anderlues

    Un accord avec les syndicats a finalement été conclu à l’unanimité à Anderlues

    Le Collège Communal d’Anderlues avait convoqué une réunion ce mardi à 15 heures avec les organisations syndicales. L’objectif était d’écouter les doléances du personnel communal. Cette réunion a bien failli ne jamais avoir lieu car le Collège ne souhaitait pas convier le Conseil Communal au débat. Pour la mandataire permanente du Syndicat Libre de la Fonction Publique (SLFP), Ginette Mauyen, la présence du Conseil Communal, de la Directrice Générale de la commune, Florence Dozier et du Directeur Technique, Frédéric Bonnier, était pourtant indispensable.