Plein écran
Ambassade espagnole à Bruxelles. © Belga

Manifestation à l'ambassade espagnole

Une centaine de personnes ont manifesté spontanément lundi soir vers 18h00 devant l'ambassade d'Espagne située rue de la Science à Bruxelles pour faire entendre leur mécontentement face à la condamnation ce jour de 9 indépendantistes catalans par la Cour suprême espagnole. 

Les manifestants exigent leur remise en liberté immédiate, considérant que ce procès est une farce. Ils avaient amené de nombreux drapeaux catalans et ont chanté l'hymne de leur région. Des slogans appelant à la libération des dirigeants indépendantistes ou cataloguant l'Espagne comme un État fasciste ont été scandés.

La Cour suprême espagnole a condamné ce lundi 9 des 12 catalans jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017 à des peines allant de 9 à 13 ans de prison. "Ce procès est une farce car il a été monté depuis le début, on condamne avant de juger, dans l'objectif d'enfermer les idées et de faire taire", estime une manifestante. "Les gens sont vexés, car ça les touche. 

Avec ce jugement, on se sent tous condamnés, nous, les deux millions de personnes qui avons voté en faveur de l'indépendance au référendum. Même les Catalans qui n'avaient pas voté se sentent concernés, car l'État de droit n'est pas respecté. L'Europe ne s'est pas prononcée sur la Catalogne et la Catalogne attend toujours un geste de l'Europe".

Une nouvelle manifestation est prévue mardi. Les participants se rassembleront à 12h30 sur le rond-point Schuman, en face des institutions européennes, et partiront en cortège jusqu'à l'ambassade d'Espagne.

  1. Child Focus lance une campagne choc contre la pédopornographie

    Child Focus lance une campagne choc contre la pédoporno­grap­hie

    Child Focus lance une campagne choc contre la pédopornographie à l'occasion de la Journée européenne pour la protection des enfants contre les abus sexuels, organisée le 18 novembre. L'organisation diffuse une vidéo qui est une reconstitution explicite d'abus sexuels sur un enfant, jouée par des adultes, afin de "créer un effet de choc, de briser les tabous autour de la problématique et de tirer la sonnette d'alarme".