Plein écran
© afp

Manifestation de diverses associations contre l'arrivée d'ours blancs à Pairi Daiza

L'arrivée d'ours blancs, dès la fin 2019, au parc animalier Pairi Daiza à Brugelette continue à faire débat. Dimanche matin, plusieurs dizaines de manifestants représentant diverses associations de défense des animaux ont manifesté pacifiquement non loin du parc.

Initialement prévue le 6 avril mais interdite par le bourgmestre de Brugelette, notamment pour raisons de sécurité, la manifestation des associations contre la venue d'ours blancs à Pairi Daiza s'est tenue, après accord avec les autorités, dimanche matin non loin de l'entrée du parc animalier.

Pour les manifestants, qui étaient quelque 200 dimanche à Cambron (Brugelette), implanter des ours polaires en nos contrées n'est pas naturel pour les animaux. "Notre but premier était d'informer le public", a indiqué Jean-Michel Stasse, président de l'association Wolf Eyes. "Nous sommes conscients que notre action ne suffira pour contrer l'arriver des ours blancs à Pairi Daiza. Nous avons un autre dossier du même type au Monde Sauvage d'Aywaille. Je milite depuis 8 ans contre la captivité des animaux sauvages et notre association continuera son action dont l'ours polaire est un peu notre emblème." 

Le parc se défend

L’annonce faite à la fin 2018 de l’arrivée d’ours blancs dans la “Terre du Froid” de Pairi Daiza avait été très mal accueillie par les associations de défense des animaux. Le patron du parc Jean-Jacques Cloquet avait lui souligné à la fin mars le bien-fondé de l’accueil d’ours polaires, la fonte des glaciers mettant l’espèce en danger. 

De son côté, Eric Domb, fondateur du parc animalier a récemment indiqué dans les colonnes du journal Le Soir que “jamais nous avons imaginé nous priver d’accueillir ces ours blancs qui sont les emblèmes de cette partie de la terre où le réchauffement climatique est le plus visible”, soulignant encore que “grâce à eux, nous avons une occasion unique d’expliquer à nos visiteurs les menaces qui pèsent sur ces espèces et les moyens pour les préserver.”

Entre 3 et 5 ours polaires blancs devraient arriver à Pairi Daiza en fin 2019.