Manifestation devant le parlement wallon à Namur ce jeudi 25 février.
Plein écran
Manifestation devant le parlement wallon à Namur ce jeudi 25 février. © BELGA

Manifestation de l’horeca à Namur: “On veut rouvrir le 21 mars avec le soutien du gouvernement wallon”

La manifestation du secteur horeca a rassemblé plusieurs centaines de personnes, jeudi, dès 9h30 à Namur. Le rassemblement s'est disloqué vers 14H30, après un cortège dans les rues de la capitale wallonne et une réunion de deux heures avec Willy Borsus, le ministre wallon de l'Économie.

  1. Des profs hainuyers non-prioritaires auraient été vaccinés à Soignies

    Des profs hainuyers non-prioritai­res auraient été vaccinés à Soignies

    Des directions d'écoles de Mons-Borinage et du Centre auraient invité par courriel leurs enseignants, même non-prioritaires, à se faire vacciner au centre de vaccination de Soignies. SudPresse, qui a révélé l'information, évoque un "bon filon" pour profiter de doses excédentaires. Tenue au courant, l'Aviq a investigué et précisé qu'elle reste dans sa stratégie de vaccination qui donne la priorité aux personnes âgées et à risque.
  2. Douche froide sur la Belgique: “Assouplir avec ces chiffres serait irresponsable”
    mise à jour

    Douche froide sur la Belgique: “Assouplir avec ces chiffres serait irresponsa­ble”

    Le Comité de concertation n’a donc pris aucune décision sur des éventuels assouplissements, à l’exception de la réouverture déjà décidée des métiers de contacts au-delà des coiffeurs, à partir du lundi 1er mars. Une nouvelle réunion est dès lors attendue la semaine prochaine. La présentation des experts à propos de la situation sanitaire a douché les espoirs de nouveaux assouplissements dès la semaine prochaine. En revanche, le couvre-feu en Wallonie est réduit et s’étirera de minuit à 5h00 du matin dès le 1er mars.
  3. Un Anversois accosté dans la rue à Liège et vacciné dans la foulée: “Une proposition comme on n'en reçoit pas tous les jours”
    mise à jour

    Un Anversois accosté dans la rue à Liège et vacciné dans la foulée: “Une propositi­on comme on n'en reçoit pas tous les jours”

    Une excursion en famille à Liège s’est terminée d’une façon pour le moins inattendue, pour un quinquagénaire anversois: accosté dans la rue, il s’est vu proposer un vaccin anti-Covid excédentaire. Après avoir accepté, il ressortait avec son injection d’AstraZeneca un quart d’heure plus tard. Le centre de vaccination avait un surplus et le personnel est donc allé dans la rue à la recherche de volontaires. “Je suis très content d’avoir été vacciné, c’est mieux que devoir jeter ces vaccins à la poubelle”, témoignait jeudi M. De Zutter sur HLN.
  1. Une voiture finit sa course dans le canal Courtrai-Bossuit
    Play

    Une voiture finit sa course dans le canal Cour­trai-Bos­suit

    10:06
  2. Un chien tombe d'une falaise et survit à une chute de 60 mètres
    Play

    Un chien tombe d'une falaise et survit à une chute de 60 mètres

    16 avril