Manifestation nationale: des perturbations sont à prévoir dans les services communaux liégeois

Comme décidé en décembre dernier, la FGTB organisera une manifestation nationale “pour une sécurité sociale renforcée”, le mardi 28 janvier. Si elle se déroule à Bruxelles, elle aura une incidence sur les services communaux liégeois.

Plein écran
Illustration. © Photo News

Si la politique ne change pas d’ici 2024, la sécurité sociale peut connaître un trou de plus 6,4 milliards d’euros. Pour la FGTB, “il est hors de question que les travailleurs, les allocataires sociaux et tous les bénéficiaires de la sécurité sociale servent à colmater cette brèche.”

En effet, la sécurité sociale, créée il y 75 ans, fonctionne grâce aux citoyens qui cotisent chaque mois. Elle est indispensable, puisqu’elle les protège tout au long de leur vie. Mais le syndicat craint que cette sécurité sociale soit menacée. “Le dernier Gouvernement a considérablement réduit les cotisations, a créé des statuts précaires qui fragilisent les travailleurs. Une politique socialement injuste et inacceptable...”, fustigent les rouges.

Le 28 janvier prochain, les membres du syndicat arpenteront les rues bruxelloises afin de revendiquer une pension minimum à 1.500 € nets par mois, le retour de l’âge légal de la pension à 65 ans, l’augmentation des allocations sociales et leur juste financement, la garantie des revenus en cas de perte d’emploi et pour les jeunes qui sortent des études et, enfin, des soins de santé accessibles et abordables.

Fermeture de certains services communaux

Si la manifestation se déroule à Bruxelles, au départ de l’avenue Simon Bolivar et Albert II, elle aura des conséquences à Liège. L’accès à certains services communaux risque en effet d’être perturbé. Seront concernées les mairies de quartier d’Angleur, de Bois-de-Breux, de Bressoux, de Chênée, de Glain, de Grivgnée, de Jupille, de Rocourt, de Sainte-Marguerite, de Sclessin, du Thier-à-Liège et de Wandre. Les services des naissances, des nationalités et des mariages seront aussi impactés.

“Le personnel fonctionnera en effectif réduit, le temps de traitement des appels téléphoniques et emails pourra être plus long que d’habitude”, indique la Ville de Liège.

Du côté des crèches, celles d’Agimont, d’Angleur - Dîme et de Wandre resteront ouvertes, tout comme celle des Franchimontois, qui permettra le dépannage des enfants, dans les mesures des disponibilités.

Il est possible que cette liste soit modifiée dans les jours à venir.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.