Le virologue Marc Van Ranst, interrogé en vidéoconférence par nos collègues du HLN Live.
Plein écran
Le virologue Marc Van Ranst, interrogé en vidéoconférence par nos collègues du HLN Live. © HLN LIVE

Marc Van Ranst change de discours sur les coiffeurs

Marc Van Ranst était formel la semaine dernière: les métiers de contact ne pourront pas reprendre le 13 février, affirmait-il alors, irritant au passage quelques personnalités politiques, dont un certain Georges-Louis Bouchez. De l'eau a manifestement coulé sous les ponts puisqu’à présent, le virologue estime que la réouverture des salons de coiffure apparaît comme essentielle. “Ce serait un assouplissement mineur”, nuance-t-il dans le HLN Live.

  1. Marc Van Ranst assure qu’“il n’y a pas de perspective pour les coiffeurs”, Georges-Louis Bouchez lui répond

    Marc Van Ranst assure qu’“il n’y a pas de perspecti­ve pour les coiffeurs”, Georges-Louis Bouchez lui répond

    Le comité de concertation a émis l’hypothèse vendredi dernier d’une réouverture des professions de contact, dont les coiffeurs, le 13 février prochain après une évaluation qui sera réalisée une semaine plus tôt. Selon Marc Van Ranst, l’espoir sera déçu. Le virologue est formel: “Il n’y a pas de perspective pour le moment”. Une sortie qui n'a pas du tout plu au président du MR, Georges-Louis Bouchez.
  2. En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspecter également votre assurance auto !

    En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspec­ter également votre assurance auto !

    Si votre voiture a quatre ans, alors vous devez la faire contrôler. Mais votre véhicule n’est pas le seul à devoir être en ordre. Votre assurance mérite, elle aussi, un contrôle régulier. L’assurance full omnium de votre voiture est-elle encore pertinente ? Et quel est le bon moment pour demander à votre assureur de convertir votre full omnium en mini omnium ? Pour vous, Independer.be fait la liste des éléments importants à prendre en considération.